L’affaire Mayerling (litt.)
Bernard Quiriny

Le nouvel ouvrage de Bernard Quiriny prend l’allure d’un petit ovni dans le paysage littéraire actuel grâce à la grande originalité et à la profondeur du sujet. Imaginez un thriller dont le serial killer serait un immeuble ! C’est bien sur ce postulat de départ que s’appuie l’auteur pour dénoncer de manière sous jacente la bétonisation à outrance de nos quartiers ainsi que les maux qui en découlent. Sous forme d’enquête policière, nous suivons le narrateur, accompagné du très guindé Braque, à la recherche d’indices susceptibles d’expliquer les faits étranges qui se sont déroulés au sein de la Résidence Mayerling depuis sa construction : un couple d’amoureux qui se déchire, une pieuse femme qui se « nymphoïse », des résidents tour à tour atteints de syndromes, d’hallucinations ou de pulsions meurtrières, tout cela dès leur emménagement dans cette résidence. Une résidence dans laquelle, pour couronner le tout, semble battre un cœur (de pierre) et qui prend un malin plaisir à tuer à petit feu ses habitants… L’anthropomorphisme de l’immeuble donne toute son originalité et sa saveur à ce roman qui se parcourt comme un véritable thriller et qui permet à Bernard Quiriny de sensibiliser le lecteur aux dérives de la surexpansion immobilière.