Nina Allan

  • Le 16 juillet 1994 dans la région de Manchester, Julie Rouane, dix-sept ans, prétexte un rendez-vous avec une copine pour s'absenter du domicile familial... et disparaît pendant plus de vingt ans.
    Longtemps après l'abandon de l'enquête par la police, son père, Raymond Rouane, continue à explorer seul toutes les pistes possibles. En vain. La mère de Julie et sa soeur cadette, Selena, tentent elles aussi de faire front, chacune à sa manière.
    Puis un soir, 20 ans après, une femme qui prétend être Julie contacte Selena. Alors qu'on avait soupçonné que l'adolescente ait pu être enlevée et assassinée - un homme de la région ayant avoué plusieurs meurtres de femmes -, l'histoire que Julie raconte à sa soeur est tout à fait différente, extravagante, impossible...

  • Stardust

    Nina Allan

    Michael Gomez a treize ans, il est un prodige du jeu d'échecs. Lorsqu'il connaît pour la première fois l'épreuve traumatisante de la défaite, il se réfugie dans la fascination qu'exerce sur lui Ruby Castle, une beauté célèbre pour ses rôles dans des films d'épouvante... et pour le meurtre de son amant lors d'un accès de jalousie.

    Mais le jeune joueur d'échecs n'est pas seul à nourrir des pensées secrètes à propos de Ruby Castle, ou à être visité par son souvenir. C'est aussi le cas d'un marchand de livres anciens qui s'égare dans le palais des glaces d'une fête foraine, de la maîtresse d'un poète qui fut lié jadis à Ruby, et d'une jeune fille russe qui assiste avec sa famille au lancement d'une fusée. Rien ne semble relier ces différents personnages, hormis l'emprise qu'exerce sur eux l'image de Ruby Castle - dont on ignore d'abord si elle est quelqu'un de réel ou bien un fantasme collectif.

  • La course

    Nina Allan

    À Sapphire, sur la côte sud de l'Angleterre. Cette ville gazière a été ruinée par la pollution chimique après le boom du gaz de schiste. Elle vivote en attirant des touristes d'un jour, grâce aux courses de smartdogs, des lévriers transgéniques.

    Del Hoolman est manager de smartdogs. Un jour, sa fille Luz Maree est victime d'un enlèvement. Del, compromis dans un trafic et endetté, doit tout rembourser pour espérer la récupérer. La solution : remporter la course du Delawarr Triple, avec son meilleur lévrier...

    Mais qu'est-il arrivé exactement à Maree ? Et quel est le don particulier qui rend cette enfant si précieuse pour ses ravisseurs ?

  • Complications

    Nina Allan

    Les montres ne se contentent pas de donner l'heure. Elles peuvent chronométrer, servir de calendrier, fournir des indications astronomiques. C'est ce que l'on appelle, en horlogerie, des "complications".
    Mais si les montres jouent un grand rôle dans chacune des histoires racontées ici, les " complications " très particulières qu'elles provoquent - ou révèlent - ne sont pas seulement horlogères. Dans une maison du sud de Londres, un garçon perd sa soeur bien-aimée dans des circonstances étranges, avant de la voir réapparaître. Sur la plage de Brighton, un autre garçon (le même ?) vit une surprenante expérience temporelle. À mesure que la lecture progresse, on découvre les subtils rouages qui relient toutes ces histoires - entre plaisir et effroi.

  • Spin

    Nina Allan

    Spin : filer, tisser, tournoyer, fabriquer quelque chose, inventer. Léila Vargas, la jeune héroïne grecque de Spin, quitte un jour son village natal pour s'établir dans la grande cité moderne d'Atollville. Extraordinairement sensible et douée, Léila excelle dans l'art de la tapisserie et des panoramas. Cette sensibilité, doublée d'une forme aiguë de clairvoyance, lui vient peut-être de sa mère, disparue quand elle était enfant.
    Dans le tourbillon de la vie citadine, Léila est abordée par une femme, Nashe Crawe, dont le fils Alkandros est frappé d'une maladie mortelle. Elle propose à Léila une importante somme d'argent, persuadée que ses dons lui permettront de "tisser un autre avenir" pour son fils... Réécriture du mythe d'Arachné et Athéna, le récit envoûtant de Spin est aussi une magistrale réflexion sur la création artistique et ses sortilèges.
    Après Complications (Grand Prix de l'Imaginaire 2014) et Stardust, Spin confirme le talent hors normes de la Britannique Nina Allan.

  • RUBY

    Nina Allan

  • THE DOLLMAKER

    Nina Allan

    EWA CHAPLIN WASN'T AFRAID TO MAKE DOLLS THAT WEREN'T COMFORTING. SHE SEEMED TO KNOW THAT DOLLS ARE PEOPLE, JUST LIKE US. THE BEWITCHING NEW NOVEL FROM THE AWARD-WINNING GUARDIAN FRESH VOICES AUTHOR 'A fantastic book' Andrew O'Hagan 'Wholly original - worthy of a modern Grimm' Andrew Caldecott, author of Rotherweird 'A masterful and multi-layered haunted toyshop of a novel' Tony White, author of The Fountain in the Forest Stitch by perfect stitch, Andrew Garvie makes exquisite dolls in the finest antique style. Like him, they are diminutive, but graceful, unique and with surprising depths. Perhaps that's why he answers the enigmatic personal ad in his collector's magazine. Letter by letter, Bramber Winters reveals more of her strange, sheltered life in an institution on Bodmin Moor, and the terrible events that put her there as a child. Andrew knows what it is to be trapped; and as they knit closer together, he weaves a curious plan to rescue her. On his journey through the old towns of England he reads the fairytales of Ewa Chaplin - potent, eldritch stories which, like her lifelike dolls, pluck at the edges of reality and thread their way into his mind. When Andrew and Bramber meet at last, they will have a choice - to remain alone with their painful pasts or break free and, unlike their dolls, come to life. A love story of two very real, unusual people, The Dollmaker is also a novel rich with wonders: Andrew's quest and Bramber's letters unspool around the dark fables that give our familiar world an uncanny edge. It is this touch of magic that, like the blink of a doll's eyes, tricks our own . . .

  • Le créateur de poupées Nouv.

    Le créateur de poupées

    Nina Allan

    Andrew, solitaire depuis l'enfance en raison de sa très petite taille, est un créateur de poupées reconnu. Il correspond avec une femme, également amatrice de poupées, Bramber Winters, qui réside et travaille au sein d'un établissement psychiatrique dans les Cornouailles.

    À l'origine de leur correspondance - suite à une petite annonce de Bramber un an plus tôt - il y a la curiosité pour la personnalité et l'oeuvre d'Ewa Chaplin, une Polonaise célèbre pour ses poupées et, à un degré moindre, pour sa production littéraire. « Ewa Chaplin n'avait pas peur de fabriquer des poupées qui n'étaient pas réconfortantes. Apparemment elle savait que les poupées sont des personnes, exactement comme nous. » Quand Andrew décide de rendre visite à Bramber, sans la prévenir, il ne lui a pas encore fait part de son handicap. Il pressent qu'elle-même ne lui a peut-être pas tout dit sur sa situation...

empty