Textuel

  • Alors que l'on célèbrera début 2016 les 25 ans de sa disparition, Gainsbourg est partout. Et plus qu'hier, car hier il était en avance. Christophe Marchand Kiss éclaire les intrications de la vie et de l'oeuvre grâce à une iconographie confiée par la famille et les proches, exclusive et attachante.

  • En janvier 2015, suite à l'attentat de Charlie Hebdo, Nadia Vadori-Gauthier, danseuse et chercheuse en art, s'est engagée dans un acte de résistance poétique : «Une minute de danse par jour». L'ensemble constitue une oeuvre à laquelle l'artiste a consacré 1001 jours consécutifs. À côté d'un choix d'images issues des captures vidéo des minutes de danse, une série de textes sur le thème danser/résister ouvre des perspectives sur cet engagement micropolitique qui implique une expérimentation au quotidien : « l'art peut-il changer le monde ? La danse peut-elle contribuer à modifier nos regards et nos modes d'entrée en relation les uns avec les autres ? » 

  • Voici pour la première fois la fascinante histoire mondiale de l'enregistrement et de la restitution du son. Cette somme contenant plus de 500 images présente toutes les inventions qui ont changé notre écoute de la musique grâce à un accès inédit aux formidables collections d'EMI - principale maison de disque anglaise - , caverne d'Ali Baba d'appareils et d'objets dédiés au son. Ce livre aux confins de l'art et de la science adopte une approche mondiale et chronologique pour un panorama sans précédent. Préface de Laurent de Wilde. Traduction de Frank Ernould.

  • Qui se souvient que l'auteur de L'Ecume des jours est aussi l'auteur du Chevalier de Neige, opéra qui remporta un grand succès en 1953 puis en 1957 ? Qui sait que la jolie Chloé tire son nom d'un morceau de Duke Ellington ou que les nouvelles des Fourmis tiennent le leur de grands standards de jazz américain ? Ce livre restitue, documents à l'appui bien souvent inédits, l'ambiance enfiévrée des clubs où les " rats de cave " allaient se déhancher sur les sets de Miles Davis, Charlie Parker, Louis Armstrong ou Dizzy Gillespie. Loin d'être anecdotique dans la vie de Boris Vian, la musique a posé son empreinte sur tous les champs de sa création et a imprégné une bonne partie de sa production littéraire. Trompettiste, fin jazzologue dans les revues musicales de l'époque, conseiller puis directeur artistique pendant neuf ans chez Philips et Barclay, Boris Vian a signé plus de 500 chansons, dont beaucoup furent et sont encore interprétées par des artistes de renom...

  • Cet automne sera marqué par le 20ème anniversaire de la disparition de Barbara avec une grande exposition à la Cité de la Musique à partir du 13 octobre. Quoi de plus beau pour rendre hommage à la « grande dame en noir » que les magnifiques séquences photo de Barbara du célèbre photographe Jean-Pierre Leloir? Les voici réunies dans un petit bijou au façonnage précieux à un prix très accessible.

  • Hâbleur, tonitruant, en proie aux doutes, amoureux de son public, Jacques Brel reste aujourd'hui, trente ans après sa mort, l'un des plus grands artistes du XXe siècle. Parti de rien, élève médiocre mais poète et musicien, entouré d'amis qui ont cru en lui, Jacques Brel est arrivé à Paris en 1956 et rencontre, comme musicien, puis comme acteur, un succès fulgurant. Il vivra ici et maintenant, puis ailleurs mais toujours au présent. Jacques Brel s'est gavé de sensations et d'émotions avec une fringale toujours renouvelée. Il fut un goinfre délicat et sensible. Un individualiste généreux et soucieux des autres. Un adolescent qui ne pouvait être père. Un grand type maladroit qui se voyait laid. Un pilote compétent, un marin audacieux, un poète qui saura capter l'universel. Il s'est éteint en laissant derrière lui un patrimoine extraordinaire de chansons populaires. Dans cet ouvrage richement illustré, Serge Le Vaillant raconte l'histoire de ce personnage infatigable, de sa souffrance physique et intellectuelle indissociable de sa création et qui aurait eu 80 ans en 2009.

  • Le chorégraphe anversois a vu son succès décupler ces dernières années et son oeuvre est l'une des plus prisées de la scène contemporaine. "Son" Boléro présenté en mai à l'Opéra de Paris a été ovationné. Cet ouvrage, nourri de très belles images et d'entretiens, valorisera les collaborations entre Sidi Larbi Cherkaoui et d'autres artistes : Akram Khan, Marina Abramovic, Anthony Gormley, Maria Pagès... Les origines et le parcours de Sidi Larbi Cherkaoui, né dans une famille belgo-marocaine, nourrissent les motifs fondamentaux de son oeuvre : reconnaissance de l'altérité, de la différence, acceptation de l'autre et de soi... Une vision optimiste jusque dans son inconfort qui explique l'adhésion du public.

  • La légende qui fera de Yehudi Menuhin, avec Mozart, le plus célèbre enfant prodige de l'histoire s'édifie entre sa septième et sa dixième année.
    L'apparition de ce jeune génie a tellement embrasé l'imagination des foules qu'il est resté dans la mémoire collective comme le symbole même du violon... Elève et ami du grand violoniste, Bruno Monsaingeon nous fait entrer dans la légende par un chemin intime, loin des paillettes. C'est la voix même de Menuhin que l'auteur nous donne à entendre grâce aux conversations qu'il eut avec lui au cours de ces trente dernières années.
    " J'ai seulement cherché à transmettre une émotion, celle d'avoir eu le privilège de côtoyer un homme fascinant qui a illuminé mon existence, et celle de millions de personnes à travers le monde, d'avoir longuement travaillé avec lui [...] et d'avoir entendu dans son violon davantage que dans celui d'aucun autre violoniste. " La vie de Yehudi Menuhin est Jalonnée ? Aventures d'une brûlante humanité.
    Au-delà du violoniste étincelant, se révèle aussi un artiste engagé dans les grandes causes de son temps. A l'aide de plus de 250 documents inédits ou mal connus, cet ouvrage est une invitation à pénétrer dans l'univers intérieur d'un être inspiré que sa passion pour le langage universel de la musique a transformé en un apôtre de douceur et de paix.

  • Django Reinhardt (1910-1953) est incontestablement le plus grand musicien que la France ait donné au jazz. Improvisateur extraordinaire, compositeur intemporel, pionnier de la guitare soliste, il est à l'origine d'un genre, le jazz dit manouche, qui continue à rencontrer un très fort engouement.
    Documents d'époque et photographies inédites à l'appui, Michael Dregni retrace le destin légendaire de l'un des guitaristes les plus influents de l'histoire du jazz : son enfance dans la « Zone » aux portes de Paris et ses débuts dans les bals musettes faubouriens, l'incroyable virtuosité qu'il acquiert après son accident dans l'incendie de sa roulotte, sa découverte du jazz et du swing, son entente parfaite avec Stéphane Grappelli, ses collaborations avec des musiciens de renommée internationale tels Coleman Hawkins, Benny Carter, Rex Stewart et Duke Ellington, sa participation aux heures glorieuses de Saint-Germain-des-Prés. Ce livre rend hommage à l'un des plus nobles représentants de la culture populaire française, celui dont le prénom manouche signifie « je me réveille », celui que Jean Cocteau appelait le « fils de l'air ».
    De nombreux documents rares ou inédits à ce jour - photographies personnelles, pochettes d'album, programmes, affiches. - témoignent de son parcours exceptionnel.
    Et parce que la vie de Django Reinhardt s'écrit essentiellement à Paris, où il a à la fois fait la manche, mené la danse dans les plus belles salles et enregistré des dizaines de disques, ce livre réserve une place de choix aux images de ceux qui ont su capter l'âme de la capitale, parmi lesquels Eugène Atget, Brassaï, Émile Savitry ou encore Willy Ronis.

  • L'histoire de Verve, le label le plus cool du monde.

    Louis Armstrong, Count Basie, Billie Holiday, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Lionel Hampton, Ella Fitzgerald... ces immenses artistes ont tous signé leurs disques chez Verve, fabuleux label pionnier dans l'univers du jazz.
    Cette splendide somme iconographique truffée de références et d'anecdotes raconte l'histoire de la célèbre maison de disques fondée dans les années 1930 par Norman Granz.
    Richard Havers retrace sa trajectoire jusque dans les années 1970, ponctuée de témoignages de musiciens dont les plus grands noms du jazz contemporain, d'aficionados et de critiques de jazz. Chaque artiste-clé fait l'objet d'une biographie et d'une discographie.
    Le label a ouvert ses archives et donné accès à certains de ses disques et documents dont des centaines de pochettes collector et de photos de studio, jamais encore publiées. Les master originaux, publicités, articles de presse, livres de comptabilité, télégrammes ou contrats sont reproduits ici.
    Enfin, l'ouvrage met en scène le contexte social et historique qui se déroule en coulisses : la ségrégation raciale aux États-Unis, l'arrivée du jazz en Europe, mais aussi les clubs, les lieux et les gens qui contribuèrent à faire de Verve le label le plus cool du monde.

  • Le ballet classique connaît un renouveau populaire exceptionnel et les cours de danse pour petites filles ne désemplissent pas sur fond de "repettomania". À travers une magnifique iconographie et des textes courts de Rosita Boisseau, ce livre propose une plongée dans l'atmosphère magique de trois des plus grands ballets classiques. Intrigues, arguments, symboles, anecdotes viennent éclairer ces ballets mythiques du répertoire, cristallisant l'imaginaire de l'enfance : la femme cygne, la princesse endormie, les cauchemars... À savoir : Alors que La Belle au Bois Dormant sera le ballet du Nouvel An de l'Opéra Bastille, on célèbre en 2013 le tricentenaire de l'école de danse de l'Opéra de Paris.

  • Alors qu'ils sillonnent depuis près d'une quinzaine d'années les villes de france et d'ailleurs, en balançant les décibels de leur prose cosmopolite et généreuse, les ogres de barback nous font aujourd'hui une place dans leur camion et ouvrent grand la malle arrière.
    De cergy-pontoise à bamako, en passant par les villages bosniaques, les quatre frères et soeurs burguière n'ont pas cessé d'élargir leur répertoire musical au contact du public et des musiciens rencontrés sur la route. citoyens du monde, les ogres ont la grâce de ceux qui marient, sans épate, humilité discrète et engagement de terrain.

  • Chanteur, musicien, compositeur, chef d'orchestre, écrivain, anticonformiste et anarchiste. C'est l'étonnant parcours d'un personnage décalé que nous fait revivre ici Christophe Marchand-Kiss : des remparts de Monaco aux cabarets de Saint-Germain-des-Prés, des années de galère à la passion de l'Italie. Après un concert à la Mutualité en 1968 devant un public embrasé par des idéaux libertaires, ce passionné de liberté est devenu un mythe.

  • Reconnu comme l'un des meileurs festivals du monde, le Montreux Jazz Festival fête cet été son cinquantième anniversaire avec ce livre hors normes (1-16 juillet). Aux côtés d'un excellent choix de photographies, les arristes racontent leurs concerts d'anthologie, rencontres déterminantes, folles nuits... Les plus belles pages de la musique live sont livrées ici. Une belle campagne promo orchestre cet anniversaire avec notamment un supplément spécial des Inrocks et un documentaire sur Arte.

  • Durant son existence, et une carrière d'une rare longévité, Henri Salvador se sera beaucoup amusé. Faux dilletante, il laisse une provision de chansons qui forment un pan de notre mémoire collective. Lorsqu'il débarque au Havre à l'âge de douze ans, après avoir quitté sa Cayenne natale, le petit Henri ne peut imaginer le destin exceptionnel qui l'attend. La découverte du Paris des années 1930 et de la guitare l'amène naturellement vers le jazz. Autodidacte acharné, il parvient très tôt à se faire remarquer par le grand Django Reinhardt. Puis c'est avec Ray Ventura qu'il découvre et développe ses talents de chanteur et de fantaisiste. Inventeur du rock'n roll à la française avec son ami Boris Vian, on ne compte plus, au fil des ans, ses succès. Il alterne les chansons humoristiques, les airs de jazz et les balades sentimentales. Il fut aussi homme de télévision, dont un des plus grands fans était Charles De Gaulle ! A l'heure de la retraite, sonnée depuis longtemps, il remettra les pendules à l'heure, épinglant son rire au sommet des hits. Et il y avait encore le pétanquiste acharné, le pataphysicien sans y croire, l'amoureux passionné, le râleur : autant de facettes que ce livre met en scène avec une foison de documents où chaque page réserve une surprise, à l'instar de la vie de ce gentleman funambule.

  • Remise en vente du Manuscrit de Don Giovanni de Mozart
    à l'occasion du 250e anniversaire
    de la naissance de Mozart, le 27 janvier 2006
    L'accueil réservé par la critique à ce livre lors de sa sortie en fin d'année est très bon.
    En voici les meilleurs extraits :
    - « Un trésor conservé. La reproduction très soignée du manuscrit de Don Giovanni (.)
    permet de mieux lire ce précieux manuscrit. »
    Le Monde de la Musique - décembre 2005
    - « Ce livre est une merveille : il s'agit du fac-similé du manuscrit de Mozart où l'on
    voit la main du compositeur noter à la hâte ce qui était prêt dans satête : « je puis
    entendre tout mon « Don giovanni » en un instant » , disait-il. On y comprend à la
    fois sa manière de travailler la musique et de penser le théâtre. »
    Le Nouvel Observateur - 1er au 8 décembre 2005-12-01
    - « La qualité des commentaires ajoute encore à l'émotion ressentie en voyant
    l'écriture nette et nerveuse du compositeur. Mozart à l'oeuvre : une partie du voile se
    soulève »
    Diapason - décembre 2005
    - Excellente critique de Frédéric Lodéon sur France Inter
    - Patrick Poivre d'Arvor dans son émission Vol de Nuit sur TF1, a sélectionné ce livre
    comme coup de coeur.
    - Jean-Pierre Elkabach l'a présenté sur France 5.
    - Catherine Massip est l'invitée en décembre de l'émission Décibels sur France
    Culture
    - Le livre a été offert à Guillaume Depardieu dans l'émission de Pascale Clark
    « En Aparté » sur Canal + le samedi 2 décembre à midi
    Enfin, de nombreux numéros spéciaux, dédiés à Mozart, à paraître janvier 2006, ont
    sélectionné l'ouvrage : L'Express, Télérama, Classica.

  • Blue Note, pionnier en matière de techniques de prise de son a signé avec les plus grands artistes : Miles Davis, Sidney Bechet, Art Blakey, Thelonius Monk, Bud Powell, Ornette Coleman, Donald Byrd, Jimmy Smith... Blue Note, c'est aussi une signature visuelle. Les pochettes du label, reconnaissables entre toutes, ont façonné notre regard sur le jazz. Les photographies du cofondateur Francis Wolff et la ligne graphique de Reid Miles ont fait du label la parfaite incarnation du " cool ".
    L'auteur met en lumière le contexte de création de 75 albums majeurs. Il donne aussi la parole à tous ceux, artistes, producteurs, critiques, pour qui Blue Note continue de jouer aujourd'hui un rôle capital.

  • Archétype du jazzman aussi élégant qu'inaccessible, Miles Davis est, dans l'imaginaire du siècle, l'incarnation du cool, par son attitude et par son jeu.
    Homme à femmes, personnalité énigmatique capable de traits de génie et de fureur, ce fils de la bourgeoisie afro-américaine s'est hissé parmi les plus grands créateurs du jazz, genre qu'il n'a cessé de défier et de décloisonner à force de révolutions esthétiques. En livrant photographies exceptionnelles, manuscrits de partitions, pochettes originales et biographie experte, We Want Miles tente de retracer la légende de cet artiste hors du commun, l'un des plus fascinants de toute l'histoire de la musique.

  • La chanson, un art mineur, vraiment ? Pourtant, la chanson est bien un acteur majeur de la vie des hommes et des peuples.
    Loin de n'être que la sanctification tranquille de ce qui a déjà eu lieu, les chansons anticipent les révolutions, mobilisent les énergies, enivrent les foules, formulent les idéaux, fabriquent du réel. Elles deviennent des principes actifs qui façonnent le monde et transmuent le plomb en or. C'est ainsi Les Élucubrations d'Antoine qui sonne le glas de la loi de 1920 ou Wannabe des Spice Girls qui redessine le féminisme pour toute une génération.
    C'est encore La Mauvaise Réputation de Georges Brassens qui fait changer de camp la morale ou No Woman, No Cry de Bob Marley qui fait surgir le Tiers-monde dans l'univers culturel des jeunesses occidentales. Bertrand Dicale raconte avec érudition et passion soixante chansons tour à tour pacifistes, amoureuses, martiales, gueulardes, hilares, lyriques ou intimistes qui, du xve siècle à nos jours, ont fait l'histoire.

  • Depuis 30 ans, le Fonds d'Action Sacem conduit " sans bruit " une politique de mécénat en faveur de la musique particulièrement active et diversifiée. Il se donne pour objectifs : d'encourager les jeunes à venir aux concerts de musique classique ; de promouvoir la musique de film et le métier de compositeur de musique de cinéma ; de soutenir la création des compositeurs au travers des commandes ; de favoriser les opérations musicales en faveur des jeunes défavorisés... Son histoire épouse celle de moments forts de la vie artistique des trois dernières décennies. Présent sur des festivals d'envergure internationale, il initie également des publications scientifiques de tout premier plan. La musique passionnément retrace les actions et les engagements de cette institution. Au travers de témoignages et projets les plus audacieux, le Fonds d'Action Sacem souhaite continuer pour longtemps à servir la musique, toutes les musiques.

  • La vie de Piaf est un tourbillon de rencontres, de combats, d'échecs et de succès. Plus de 500 documents iconographiques nous entraînent sur les pas de cette extraordinaire chanteuse populaire dont la voix continue de porter l'universel. Des rues de Belleville des années trente aux grandes scènes des music-halls de New York, Piaf reste la môme de Paris. François Lévy nous entraîne dans des univers multiples que Piaf traverse au gré de ses rencontres.

  • Sur le thème de la chanson sensuelle du début du siècle, ce beau livre est le premier consacré au « petit format ».
    Il présente un ensemble complètement inédit pour les illustrations, et bien souvent, pour les partitions et les textes des chansons.
    Le petit format est tout simplement le premier média de diffusion de la chanson française, avant même le disque à cylindre et le 78 tours. Colporteurs ou marchands de journaux vendaient ces simples feuilles de papier au format d'une partition pliée en deux et parfois illustrée, aux amateurs de chansons entendues dans la rue ou au caf'conc.
    Les deux auteurs de cet ouvrage ont croisé leurs regards de spécialistes pour établir le corpus présenté ici : Claude Duneton, fameux « expert » de la chanson française avec pour critère l'intérêt et la qualité des textes ; et Michel Desproges, collectionneur et grand connaisseur de l'art graphique de la Belle Époque, avec pour critère la beauté des lithographies.

  • Lieu d'importantes innovations ou temple des conventions, l'opéra constitue tout au long du XXe siècle le terrain de nombreuses revendications et de virulentes condamnations.
    Philosophes, musicologues, critiques et historiens d'art abordent ici son histoire à travers ses métamorphoses. Sans parti pris d'exhaustivité, accompagné d'un répertoire sélectif des principaux opéras composés au XXe siècle, et nourri d'une iconographie exceptionnelle soulignant l'extrême inventivité du genre, ce livre offre une vision kaléidoscopique de la création lyrique moderne - de Berg à Glass, de Stravinsky à Zimmermann, de Bartok à Messiaen - en particulier dans les cahiers photographiques ; sur papier brillant, enchâssés au début de chaque partie, qui forment un espace scénique au coeur du livre.

  • Ça va venir dans le désordre. Un désordre fait d'objets familiers, d'images, de textes manuscrits, d'anecdotes dont je me souviens maintenant. La chronologie est une idée reçue. Cet éparpillement me paraît plus conforme à la réalité.

empty