• Présente-t-on encore Emile Zola ? Pour ce livre, il avait accepté une commande de la part d'un directeur d'un journal phocéen « Le Messager de Provence ».
    Pour son lancement, il souhaitait un roman historique à partir des grands procès qui avaient été des affaires locales rebondissantes, durant cinquante ans. C'était en 1867, au temps difficiles de mes débuts. « Il n'y avait pas chez moi du pain tous les jours. » Emile Zola, provençal par sa mère, connaît bien la terre de Provence. Les Mystères de Marseille furent écrits en même temps que Thérèse Raquin.
    Voici comment l'auteur présente son livre : « Les mystères de Marseille sont un roman historique contemporain, en ce sens que j'ai pris dans la vie réelle tous les faits qu'ils contiennent. j'ai rassemblé en une seule histoire vingt histoires de source et de nature différente, j'ai donné à des personnages les traits de plusieurs individus ». Un livre d'Emile Zola. Une chronique historique et judiciaire, reflet de vie sociale phocéenne à travers la plume d'un grand écrivain français.
    Un roman de ses débuts qui contient en germe tout Zola.

  • Toulouse

    Collectif

    This vibrant series covers over 150 destinations worldwide, from cosmopolitan urban delights to sun-kissed beach idylls. Bursting with insightful and easily accessible information, these guides are full of practical information on how to make the most of a city break or longer holiday. Contains a wide range of destinations, including those served by budget airlines. All the top sights and attractions are covered, along with imaginative suggestions which reveal each destination's hidden gems. The compact format quickly locates the top must see and do attractions. Second edition.

  • Je ne vois personne dans les bâtiments qui m'entourent, aucune lumière, aucun signe de vie. L'odeur, loin de s'estomper, devient plus prégnante. Je m'apprête à ressortir du jardin botanique, quand je découvre, flanquée à une sorte de pigeonnier surmonté d'une tourelle, une cheminée qui crache sa fumée, plus épaisse que la nuit. La lumière rouge d'un foyer danse par moments, à travers les impostes de l'immense porte. Une silhouette sort de la grande salle, traverse le jardin sans me remarquer, et disparaît sous le porche. Je m'approche et pousse le battant laissé entrouvert. Au sol, des cadavres d'animaux gisent en tas... La Grande Guerre est achevée depuis trois ans déjà et chacun reprend sa place comme il peut dans une société qui s'étourdit pour oublier. Pourtant, les douleurs et les blessures rejaillissent de façon bien étrange... Toulouse des années vingt abrite dans ses flancs l'École vétérinaire qui connaît ses propres codes, ses propres règles. Un seul homme ose l'affronter et prétend y rendre justice.

  • Cuisiniere provencale

    Jean-Baptiste Reboul

    • Tacussel
    • 27 Décembre 2001

    «La cuisinière provençale » s'adresse aux vrais amateurs de cuisine. Les fines cuisinières et les Grands Chefs considèrent le «Reboul» comme la référence essentielle en matière culinaire.
    «La cuisinière provençale » : un rayon de soleil dans votre assiette. Mille cent vingt recettes, trois cenf soixante-cinq menus et un grand nombre de conseils judicieux aux parfums de garrigue vous y attendent.
    Aujourd'hui, avec plus d'un million d'exemplaires vendus, «La cuisinière provençale», nouvelle édition, aborde ce millénaire pour transmettre aux nouvelles générations un savoir-faire appuyé sur la tradition.
    Avec le «Reboul» gardez ou retrouvez toutes les saveurs de la saine cuisine de Provence.

  • Depuis 20 ans, Médéric Gasquet-Cyrus fait chanter les mots, les expressions et les accents de Marseille et de la Provence au micro de France Bleu Provence. Tous les jours, des centaines de milliers d'auditeurs se régalent d'écouter les explications à la fois sérieuses et amusantes de ce « savant de Marseille » qui aime transmettre ses connaissances avec humour et dérision. Deux minutes quotidiennes de plaisir et de partage qui font de « Dites-le en marseillais » une chronique culte.
    Ce sont les meilleures chroniques depuis 20 ans qui sont rassemblées dans ce volume, chaque texte étant précédé d'une courte mise en contexte. Le livre s'ouvre sur une introduction dans laquelle Médéric Gasquet-Cyrus raconte l'histoire de cette chronique en ouvrant les portes des coulisses de la radio numéro 1 en Provence et à Marseille, France Bleu Provence.

  • Cet ouvrage propose 67 itinéraires emblématiques parcourant l'ensemble du territoire du Parc national du Mercantour à travers ses vallées : Roya-Bevera, Vésubie, Tinée, Var et Verdon.
    Descriptifs techniques (durée, dénivelé, difficulté, carte IGN...), circuits détaillés accompagnent de sublimes photographies prises en toutes saisons qui témoignent de la beauté de la montagne et de la grandeur de ses paysages.
    Un livre incontournable grand format pour projeter des randonnées abordables à tout type de public que l'on ne cessera de contempler pour mieux s'évader...

  • Par leur incroyable force d'évocation, les images d'Éric Garence nous font voyager dans une Côte d'Azur joyeuse et intemporelle que la lumière vive et les couleurs éclatantes font rimer avec dolce vita. Inspiré par les affiches et les publicités d'antan, l'illustrateur niçois nous entraîne dans un univers artistique sensible et original, usant d'une palette chromatique franche et de références qui créent une complicité immédiate. Il convoque ainsi chaque lieu et chaque moment, en concentrant son trait sur quelques thèmes forts, et nous propose des instantanés qui touchent au coeur par leur optimisme, leur modernité et leur poésie.

  • Le parler marseillais

    Bouvier

    Pour se comprendre, outre toutes les langues phoniques et gestuelles de la planète, que parle-t-on "en plus ici " : le marseillais.
    Le parler marseillais, c'est un langage savoureux, chaud au coeur, fort à l'esprit, il ressemble à ces alcools parfumés aux fleurs de garrigues avec un goût dominant certes, mais aussi de nombreuses harmoniques : " parler, chanter et vivre ", sont, dans cette ville, indissociables.

  • À partir de la fin du XVIIIe siècle, Nice commence à accueillir une riche clientèle étrangère qui vient passer l'hiver dans la douceur du climat azuréen. Après son rattachement à la France, de nombreux hôtels sont construits, aussi vastes qu'élégants, lui permettant d'affermir sa position de phare de la Riviera. En près de cent cinquante ans le patrimoine hôtelier s'est enrichi de dizaines d' établissements, reflets des styles architecturaux allant de la Belle Époque à la période contemporaine ; ils ont contribué à façonner le visage de la ville.

    Une équipe constituée d'historiens, chercheurs, professeurs et professionnels de l'hôtellerie et du patrimoine :
    Alain Bottaro, conservateur aux archives départementales des Alpes-Maritimes.
    Véronique Thuin-Chaudron, historienne.
    Michel Steve, architecte.
    Éliane Schor, professeur.
    Jean-Louis Panicacci, maître de conférences.
    Alain Callais, président du Cetham et ancien professeur.
    Michel Tschann, hôtelier et président du syndicat des hôteliers de Nice-Côte d'Azur.
    Yolande Blanc, auteur.
    François Jouvent, ancien professeur.
    José Maria, président du Club cartophile de Nice et des Alpes-Maritimes.

  • Les carnets d'enquêtes de Laurette ; mission : « bleu » Nouv.

    Cahiers d'activités, les carnets d'enquêtes de Laurette invitent les enfants comme les plus grands à voir Nice autrement tout en s'amusant : jeux, découpages/collages, dessin, coloriages, cherche et trouve, mots cachés, constructions en papier pour apprendre sereinement et prendre son temps.
    - Bleu : les vélos et les chaises bleus, l'architecture Art déco, les artistes du bleu (Matisse, Klein, Chagall) et leurs musées, le ciel et la mer...

  • Les carnets d'enquêtes de Laurette ; mission : « vert » Nouv.

    Cahiers d'activités, les carnets d'enquêtes de Laurette invitent les enfants comme les plus grands à voir Nice autrement tout en s'amusant : jeux, découpages/collages, dessin, coloriages, cherche et trouve, mots cachés, constructions en papier pour apprendre sereinement et prendre son temps.
    - Vert : les collines, les cactées, les volets niçois, les palmiers, le parc Phoenix, la cathédrale russe, la promenade du Paillon...

  • Le bassin méditerranéen est une véritable mosaïque de milieux, avec plus de 25 000 espèces végétales. Il représente la troisième richesse mondiale pour la biodiversité. Les soixante planches de cet herbier sont une sélection resserrée de l'incroyable épopée des plantes et des arbres qui révèlent ici leurs multiples secrets médicinaux et culinaires au travers d'une histoire passionnante, faite de savoirs, de légendes et de voyages au bout du monde.

  • Les agriculteurs de Corbières, dont le terroir s'étire sur les pentes du Luberon et la plaine de la Durance, perpétuent une polyculture ancestrale : oliviers sur les versants ensoleillés, vigne sur les terrasses alluviales, et dans la plaine production de semences sélectionnées. Cette dernière activité à haute valeur ajoutée, que l'irrigation a rendue possible, nécessite rigueur, méthode, mais aussi beaucoup de technicité et des machines perfectionnées. Louis Plantier a regardé ces terres et ce travail, d'abord en promeneur esthète, photographiant les paysages au fil des saisons, puis en géographe, s'attachant à comprendre le travail des hommes qui ont su transformer une agriculture traditionnelle en agriculture de pointe. Louis Plantier, qui a longtemps enseigné la géographie et l'histoire, a consacré plusieurs livres aux fontaines de Provence.

  • La faune la plus emblématique du Parc national du Mercantour photographiée avec respect et passion par Cédric Robion. Ce travail photographique est le résultat de nombreuses années de prises de vues en toutes saisons à partir d'affûts construits à proximité des animaux.
    Du lièvre variable au gypaète barbu, du bouquetin à l'aigle royal, de la marmotte à l'hermine, ces espèces sauvages vivent sous nos yeux, en toute confiance et totale liberté, dans un espace naturel aux paysages à couper le souffle.
    Un texte sublime de Caroline Audibert accompagne la traversée de ces espaces solitaires où la connaissance de chaque animal se conjugue avec la démarche tout à fait singulière du photographe qui avec autant de discrétion que de constance apporte une puissance et une esthétique inégalées dans le reportage animalier.
    C'est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur se glissera dans les pas et la course de Cédric Robion afin de capter à son tour et dans ce royaume exclusif qu'est le Mercantour des images inoubliables qui remettent au coeur du projet naturaliste européen la protection de la faune sauvage.
    Cette nouvelle édition vient combler enfin le manque créé par l'absence de ce livre de référence sur la vie sauvage du Parc national du Mercantour qui a fêté ses quarante ans d'existence en cette année 2019.

  • Un peu partout en Provence, autrefois et parfois jusqu'à aujourd'hui, des fêtes patronales ont été ponctuées par de bruyants tirs de fusil. Des jeunes gens du village, réunis sous le terme de « bravadiers », tirent rituellement à la poudre noire. En quoi cette pratique, avec ses aspects guerriers, peut-elle avoir une signification festive ? Quelles sont les fonctions de la bravade ? Quelles sont ses origines historiques ? Pourquoi existe-t-elle dans certains villages et pas dans d'autres ? Qui en sont les acteurs ? Comment la contrôler ? Et quelle est l'actualité de cette pratique à l'époque contemporaine ? Partant d'une relation inédite de la fête de saint Maxime, à Riez (Alpes-de-Haute-Provence), écrite par Roger de Gaudemar en 1869, le livre apporte des enquêtes sur les bravades aujourd'hui autour du golfe de Saint-Tropez, à Signes, Tarascon, Annot, et franchissant la mer, rend compte des compétitions ritualisées dans le Sahara algérien.

  • Lorsque Gervais de Tilbury évoque Nyons au début du XIIIe siècle, premier « historien » de la ville, il en donne une histoire légendaire. Nyons ne pouvait pas se réclamer d'une origine romaine, elle se donna une origine miraculeuse, attachée au personnage de Saint-Césaire. À sa suite, historiens, voyageurs, habitants ou économistes, archéologues vont s'attacher, en quelques lignes ou en plusieurs centaines de pages, à nous donner leur histoire de la ville. Ils s'appellent Aymar du Rivail, Gabriel Boulé, Pierre Remy, Camille Bréchet ou Jacques Toesca...

    La présente « histoire de Nyons » propose une nouvelle approche de son territoire et de ses habitants, depuis les plus anciennes traces d'occupation, qui remontent au Paléolithique supérieur (-30 000) jusqu'au début des années 2000. Cet ouvrage est le fruit de plusieurs décennies de recherches, menées par les membres de la Société d'Études nyonsaises et publiées régulièrement dans le semestriel, Terre d'Eygues.

  • Chirurgien-dentiste à Vaison dans le Vaucluse, Joseph Charrasse est mobilisé dans le 3e RIC de Toulon. Dès son départ et durant toute la guerre il va entretenir une correspondance assidue avec ses parents et amis proches. L'expérience des Dardanelles, le Chemin des Dames... mais aussi la volonté de faire reconnaître ses compétences de dentiste sont autant de sujets que Joseph partage avec force et tendresse avec les siens.

empty