Books On Demand

  • La maison Tellier Nouv.

    La Maison Tellier par Guy de MaupassantLa Maison Tellier est une nouvelle de Guy de Maupassant publiée en 1881 dans le recueil de nouvelles homonyme, puis reprise dans les revues La Lanterne en février 1889 et Gil Blas en octobre 1892.Se situant dans la continuité des récits sur la prostitution, elle constitue la nouvelle réaliste la plus célèbre de Maupassant après Boule de suif.La maison close d'une petite ville normande, tenue par Madame Tellier, est « fermée pour cause de première communion » au grand dam des habitués. Après un voyage en chemin de fer, les pensionnaires assistent à la cérémonie et sont émues par Constance, nièce de Madame Tellier, et l'atmosphère de recueillement de l'église, si bien qu'elles passeront pour de saintes femmes. Après l'événement sacré, Joseph Rivet, le frère de M Tellier, donne une fête en l'honneur de ces visiteuses qui lui ont valu d'être le point de mire du village. Mais à la fin des festivités, éméché, il cherche à obtenir plus.Henry-René-Albert-Guy de Maupassant est un écrivain et journaliste littéraire français né le 5 août 1850 au château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques (Seine-Inférieure) et mort le 6 juillet 1893 à Paris.Lié à Gustave Flaubert et à Émile Zola, Maupassant a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une vie en 1883, Bel-Ami en 1885, Pierre et Jean en 1887-1888, et surtout par ses nouvelles (parfois intitulées contes) comme Boule de suif en 1880, les Contes de la bécasse (1883) ou Le Horla (1887). Ces oeuvres retiennent l'attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s'en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. L'auteur : Guy de Maupassant a marqué la littérature française par ses six romans, dont Une vie (1883), Bel-Ami (1885), Pierre et Jean (1887-1888, avec sa célèbre préface dans laquelle il expose sa vision du roman naturaliste et critique le genre de l'étude psychologique), et surtout par ses nouvelles (parfois intitulées contes) comme Boule de suif, qui l'a fait connaître, les Contes de la bécasse (1883) ou Le Horla (1887).Ses oeuvres retiennent l'attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s'en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique.

  • Qui n'a pas remarqué les mots détournés, "hair" et "tif" en particulier, ou les sonorités à double sens qui s'affichent sur les enseignes des salons de coiffure ? Cet album est une dédicace aux coiffeuses et aux coiffeurs. Les enseignes de leurs salons, originales, distinguées, prosaïques ou tirées par les cheveux, nous invitent à une petite devinette et à sourire quand nous les lisons en passant. Elles permettent aussi de raconter des histoires.

  • Au fond d'un verre vert d'absinthe, la fée vous observe, vous attend, vous séduit, ses petites dents pointues prêtes à écorcher votre langue lorsque la dangereuse et néanmoins délicieuse substance s'approchera de votre bouche, baiser anisé.

    Du bout des lèvres, elle vous y contera ses histoires, au nombre de 13, et de ses mots tissera une toile tantôt glaçante, tantôt brûlante, vous entraînant avec elle dans des terres de rêve et de cauchemar où règne une douce et brutale folie.

    Boirez-vous à l'encre de ce recueil ?

  • "L'art est un mirage" est un recueil de nouvelles qui met en scène dans chacun des récits un personnage central, Nicolas. La liberté qu'il défend farouchement lui donne son inspiration d'artiste-peintre. Dans les différentes histoires, l'inattendu est au rendez-vous et il défendra ses valeurs avec la conviction de sa jeunesse et en gardant toujours en tête l'image d'Eugénie, jeune femme apparue un soir.

  • Le châtelain

    Grégory Roose

    Il régnait dans cette demeure une ambiance romanesque d'où émanaient les effluves d'amour courtois et d'esprit chevaleresque. Son harmonie se dégradait, néanmoins, et les efforts de son dernier propriétaire pour maintenir son éclat semblaient vains et toujours insuffisants.

    Cédric Verdier en tirait un sentiment de diminution progressive qui l'avait contraint, après de longues batailles perdues, à accepter sa défaite. Le dernier héritier n'était pas capable d'assurer la permanence de son patrimoine, sa survie à travers les âges. La seule solution était de vendre le château à plus capable que lui, quitte à en flétrir d'indignité.

  • Les mains écorchées, les maîtres du Ka, animés d'une force transcendantale, frappent les peaux de cabris avec une vigueur inébranlable. [... ] Une voix forte et graveleuse s'élève dans la petite rue piétonne. Sélina est aussitôt captivée et emportée par le charisme du chanteur. C'est un homme qu'on ne présente plus sur le territoire, ni même dans les régions avoisinantes. Il a su s'investir, s'affirmer et devenir une figure incontournable du patrimoine culturel guadeloupéen.
    L'homme à la voix de velours.

  • Mots passionnels réunit des textes d'une centaine de mots, oscillant entre récit et poésie. Chacun brosse une histoire fugace ayant pour but de transmettre une parcelle d'émotion.

    De l'euphorie à l'exaltation fiévreuse, Mots passionnels vous invite dans un univers sentimental teinté de nuances gothiques. Succombez à l'évasion spirituelle sous l'effet d'élans lyriques.

    15 micronouvelles 1 bonus

  • Cacarinette a douze ans et demi.
    Habituellement, elle ne fait que des bêtises et des catastrophes, mais c'est bientôt Noël, alors elle est gentille...
    Pourtant, il va lui arriver une histoire incroyable, extraordinaire !
    Le pire est qu'elle ne doit pas en parler, car c'est top secret ! Ne pas compter sur Espigaou, son chat complice pour nous le dévoiler !
    Pour découvrir ce secret, le mieux est d'entrer dans Fanfarigoule, petit village provençal où se déroule l'histoire...

  • Recueil de 16 nouvellesQuelques tranches de vies bancales, des ratés quelque part sur la route, l'humanité dans sa splendeur et sa faiblesse, l'amour. Un style émouvant pour des histoires aux personnages auxquels on s'attache et on s'identifie dès les premières lignes.

  • Recueil de 12 nouvelles, allant du drôle au terrible, du tendre au dur.
    12 récits qui vous transporteront dans les méandres de cet endroit mystérieux, l'âme humaine.

  • "Quelques nouvelles de Vendée" est un recueil qui nous entraîne, à travers treize histoires originales illustrées par des peintures de l'auteur, sur quelques-uns des sites les plus pittoresques de ce département des Pays de la Loire.
    Catherine, tout en nous faisant partager son intérêt pour la Vendée, mêle avec dextérité le réel et l'imaginaire et nous réserve quelques jolies surprises, toujours agrémentées d'humour et de poésie. A lire sans modération !

  • La naissance de ce recueil, le second de la série fut insolite : le thème provoquait des doutes, un léger agacement parmi les membres du futur jury, n'était-il pas trop facile. Les premières nouvelles arrivèrent et l'affaire Weinstein, éclatée en pleine réception des textes, en changea le fond. Les genres des nouvelles sont très différents : intimes, tristes, vengeurs, amusants et bien sûr romantiques.

  • Carmen Fifonsi Aboki (CFA) présente douze nouvelles trempées d'audace et de hardiesse. Après un recueil de poèmes, un roman et des essais, Carmen Toudonou nous revient ici avec tous les ingrédients qui ont fait le succès de son oeuvre : une plume virile, un style pur, de l'humour en filigrane, et une prise de parole lucide sur les déboires d'une société décadente.

  • Le Nouveau Monde, en terre indigène, XVIIe siècle. La belle et fragile Anna Maria de la Cruz débarque accidentellement sur une plage. Chemin faisant, elle rencontre un pêcheur dénommé Pitiguara, Araken le vieux sage, ainsi que le vaillant guerrier Xigua. Une rencontre qui bouleversera le cours de son existence.

  • Que d'amour !

    Jacques Launay

    De Maître Fosselle à la pilule savante en passant par une réflexion de Dieu lui-même, du 19e au 22e siècle, du sérieux à l'humour, du léger à l'ironie, le lecteur trouvera dans ces nouvelles, sous forme de fictions le reflet de réflexions et d'analyses personnelles de l'auteur avec des mises en scène inattendues. Un poème fait exception à la règle. Que d'amour à partager et à transmettre sur l'humain entre autres !

  • Ce livre comporte sept nouvelles.

    Les trois premières ont été écrites récemment, les quatre suivantes l'ont été dans ma jeunesse.
    Je les ai sorties du tiroir dans lequel elles étaient rangées et je les présente sans modification.

    Chacune vous plonge dans un univers particulier où les plans matériels et subtils alternent et se fondent.
    Certaines sont nourries de ma pratique de la coopération positive entre les humains et avec les animaux.

    Avis aux lecteurs éventuel Je me dois de vous informer que dans aucune de ces sept nouvelles vous ne trouverez de meurtres sanglants et / ou mystérieux, de torrides scènes de prouesses sexuelles, de malfaiteurs patibulaires ou sympathiques, d'inspecteurs bourrus, alcooliques ou beaux gosses, de savants intrépides, de secrets enfin dévoilés sur les pyramides ou sur une secte de gens peu recommandables.

    Malgré ces manques, certains de mes lecteurs ont trouvé ces sept nouvelles parfois intéressantes, voire divertissantes. À vous de voir.

    Si vous les appréciez, n'hésitez pas à m'en faire part.

    Pour lire des extraits des nouvelles http://www.jdz.fr/mes-parutions/mes-ouvrages/quelques-nouvelles/les-extraits-du-recueil/ Jean Dominique ZANUS contact@jdz.fr www.jdz.fr

  • Un recueil de trois nouvelles aux fins très ouvertes, laissant la main à l'imaginaire du lecteur. La petite soeur du placard : une petite soeur qui n'est pas née se manifeste derrière la porte d'un placard dont on a perdu la clé ; Maudit Corbeau : devenu corbeau, un père attire sa fille dans la forêt interdite, mais la mère devenue mouette veille ; Trouillard : un père oblige son fils à dormir sous les toits malgré le danger qui menace, heureusement un paysan conseille l'enfant...

  • La société civile génère-t-elle de la violence collective envers ses membres quand ils sont en état de faiblesse? Ces quatre nouvelles illustrent le fait que les violences subies par les femmes, les barrières que rencontrent les jeunes et les discriminations que subissent ceux qui sortent des normes ancestrales ne sont pas toujours le fait d'individus isolés. Le jardin dans lequel vivent les différents personnages de cette histoire est un monde miniature qui contient cependant tous les travers de notre société.

  • Insoumission

    Alban Bourdy

    Dans un monde où la résignation semble être de mise, où l'avenir semble s'obscurcir inexorablement, des jeunes gens refusent le sort qui leur semble être promis. Ils ne se soumettront pas, ils ont trop de tendresse et de couleurs dans le coeur pour se faire domestiquer dans un monde désenchanté. Ce sont ces personnages qui habitent ces nouvelles esquissant un espoir au-delà de la ligne d'horizon apparente. "Rêveurs" imaginés par John Lennon, coloriés par Alexandre Jardin, c'est à eux de jouer !

  • Robots domestiques

    Collectif

    Quatrième concours de nouvelles d'anticipation.
    L'aspirateur, le robot de cuisine, l'assistant personnel (humanoïde ou non) : objets sympathiques ou redoutables ? Une aide ou une source d'ennui ? Une extension de big brother ? Un cheval de Troie ? Les robots domestiques ont-ils une âme ? Sont-ils philosophes ? Les comprenons-nous ? Nous comprennent-ils ? Peut-on aimer un robot ? Être aimé de lui ou d'elle ?
    Dix huit auteurs nous donnent leur vision de la cohabitation entre humains et machines.

  • Une par jour

    Andree Montheillet

    J'ai souvent écrit des nouvelles au cours de ma vie, j'en fais ce petit livre pour laisser une trace de mon passage sur la Terre. Les sujets sont tous différents, le style varie aussi suivant le thème évoqué. Si certaines paraissent s'adresser plutôt à des enfants, pensons aux fables de La Fontaine qu'on apprend à l'école et qui s'adressent surtout aux adultes on y change aussi de sujet à chaque fois suivant le message à passer. On peut penser aussi aux Mille et une nuits : chaque jour une histoire pour empêcher Shéhérazade de mourir.

  • Ce recueil de nouvelles fait voyager le lecteur dans des pays de soleil, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Maroc...
    Sur les pas de l'auteur, qui a réalisé les illustrations, il découvre la richesse de leur patrimoine tout en étant tenu en haleine par les différentes aventures qui y sont relatées.
    Quelques belles heures d'évasion garanties !



    Déjà paru en 2016 : Quelques Nouvelles de Vendée.

  • Absinthe n'y touche

    Collectif

    L'amour et l'absinthe peuvent l'un comme l'autre nous enivrer, nous transporter, voire nous conduire à la folie... Est-ce à dire pour autant qu'ils peuvent être confondus ? Les six nouvelles et les deux poèmes de ce recueil démontreront qu'il n'est pas sans danger de se prêter au jeu de la confusion des genres. Ces textes, tour à tour joyeux, coquins, sombres ou mystérieux traitent tous du même thème Absinthe n'y touche . Il y est question d'amours contrariées, qu'il s'agisse de celui que l'on porte à l'alcool, ou de l'inclination que l'on ressent pour l'être aimé... Ah, l'amour !

empty