Editions Du Net

  • Le vent qui bruit dans les vignes grimpantes murmure : « Je pars sans jamais te quitter ». C'est ainsi qu'il s'enracine dans nos mémoires. De même, les âmes sillonnent-elles le temps et se transmettent par le prénom. Je ne savais pas ce que cela signifiait jusqu'au jour où, dans un songe, une voix m'a parlé : « Tu es issue d'une lignée immémoriale de femmes qui portent, supportent, me dit-elle. Aujourd'hui, il est temps de déposer les fardeaux de tes ancêtres pour que s'éteigne la chaîne des tourments. Après toi, ta fille et ses filles, enfin seront libres.
    - Qui es-tu ?
    - Je suis ELLine ton aïeule, celle qui éclairera ton chemin. Je brille dans l'effroyable nuit qui, depuis trop longtemps, entoure les femmes. Je suis plus que l'espoir, je suis le gage de votre succès sur le chemin de la liberté, de votre combat pour la paix des femmes... » Je m'appelle moi-même Eline, c'est le fragile héritage que m'a laissé mon aïeule ; j'ai perdu l'L, il est vrai, mais j'ai gagné la liberté. Je vais vous conter mon histoire et celle des femmes qui sont de ma lignée : ELLine, Marie, Dame Léceline, Lucie, sa fille Claire et Séverine.

  • Vingt courtes séquences sombres et légères de la vie de personnages anonymes : "un juge, un terroriste, une directrice d'école....." entremêlant le réel et le fantastique.

  • Un hôpital quelque part dans le nord de la France. Un service de pédiatrie et des destins croisés de soignants et de patients qui se rencontrent autour de la maladie. Des liens se créent et se défont au rythme des admissions et des transmissions. Mais que connaît-on réellement du quotidien des personnels hospitaliers ? Que sait-on de leurs motivations, de leurs envies, de leurs joies, de leurs tristesses, de leurs découragements et de leurs peurs, pudiquement cachés derrière la blouse blanche ?
    Jours tranquilles à l'hôpital nous livre des épisodes de vie de ce service de pédiatrie imaginaire qui ne survivrait pas sans la solidarité des soignants et la passion qu'ils vouent à leur métier. Au travers de ces chroniques romancées, justes et touchantes qui révèlent l'envers du décor, Abderrahmane Hamriti raconte la difficulté de soigner des enfants tout en rassurant les parents. Et sans jamais tomber dans des travers de dénonciation ou de rancoeur, l'auteur réussit à montrer la (dure) réalité de l'hôpital public, avec sensibilité et humour.

  • Quel est le meilleur moyen de savoir ce que fait une amie (ou un ami) ou de connaitre ce qui se passe quelque part ?
    C'est d'avoir des nouvelles.
    Eh bien, des nouvelles en voici et en voilà. Ecrites en toute simplicité, elles vous permettront le plus souvent, avec une pointe d'humour ou un soupçon de nostalgie, de mieux connaitre ce département d'outre-mer si particulier qu'est notre Guyane.
    Il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles. Dans ce recueil, en lisant ces récits, ces chroniques, ces fables, ces anecdotes, ces légendes, ces contes, en fonction de vos affinités, vous serez seul juge.
    Bienvenue dans ce lieu magique qu'est la Guyane Française ancienne France Équinoxiale où se côtoient en bonne intelligence, des êtres fabuleux, des animaux extraordinaires et des habitants généreux.

  • Atout coeur

    Jean Pierre Portelli

    Le parcours amoureux d'une jeune fille romantique...

  • Les adultes préfèrent parfois se voiler la face : le vert Paradis de l'enfance peut se révéler plus ténébreux que l'enfer. À moins qu'ils ne s'empressent d'oublier les drames qu'ils ont eux-mêmes traversés. Ça passera, leur entend-on souvent dire. Sans doute est-ce vrai dans la plupart des cas. Il n'empêche : les chagrins peuvent être excessivement violents et les tragédies laisser des traces tenaces. Les bonheurs, lorsqu'ils s'offrent dans toute leur plénitude, sont souvent éphémères et leur délicatesse nous émeut beaucoup plus lorsqu'on se les remémore les ans passants.
    Ce recueil donne à sentir ces moments où le malheur cisaille les sens et les sentiments, ceux qui font basculer de l'innocence dans la tragédie ou, à l'inverse, à plonger dans les instants de félicité intense qui, tous mêlés, tissent la trame, heureuse ou malheureuse, de l'enfance.

  • Recueil d'histoires en vers, de contes et de fables.

  • Que comprendre d'une enfance heureuse dans un contexte où le manque de tout, a tout donné à une génération d'enfants qu'on aurait pensés incapables de toute joie, quand on la compare à celle de la même période sous d'autres cieux ; pourvue de tout et de rien sauf de la nature forcée à l'exil vers les lointaines campagnes au profit de « l'urbanisation »?
    Comment se sentir lorsqu'un minibus de transport en commun et en perte de contrôle finit sa course dans le hall de la banque de tous vos espoirs avec des lourdes conséquences sur votre agenda?
    Et comment se sentir dans la peau d'un Christoph Colomb motivé par la quête d'un nouveau monde professionnel au lendemain d'une belle cérémonie des diplômes? ?
    Toutes ces trois histoires inspirées des situations réelles retracent la matinée d'une vie ; pleine d'antagonismes et de paradoxes desquels les personnages arrivent toujours à tirer un brin de bonheur malgré l'insolence de la vie.

  • Sandra a rejoint sa grande soeur à Kinshasa, ville où elle va devoir vivre un calvaire comme pas possible. accusée de sorcellerie, celle-ci se trouve confronter à un dilemme.
    Faudra-t-il rester ou alors envisager un retour chez les parents.
    Question pertinente au regard non seulement du comportement de sa soeur qui passe son temps à des églises, mais aussi de celui du mari de cette dernière.

  • Dans la vie chaque individu cherche souvent quelqu'un de bonne foie et discret pour le tutoyer mais lorsque l'angoisse et la haine des autres le surpassent celui-ci devient passif et n'atteindra jamais son objectif, parfois c'est tout à fait le contraire et cela grâce au courage et la vraie patience.
    Ce livre parle de divers sujets spécifiques que le lecteur peut découvrir dans chaque nouvelle. L'autrice a écrit universellement et décrit des évènements qui se produisent à travers le monde et en particulier en kabylie.

  • Pourquoi l'art de la nouvelle n'est-il pas reconnu par les Français, à l'inverse des Anglo-Saxons ? Ceci reste un mystère pour les éditeurs. Peut-être nos compatriotes ont-ils besoin de longs passages pour entrer pleinement dans une histoire et s'immiscer pleinement dans la psychologie de ses personnages ?
    L'auteur espère que ces textes, écrits au fil du temps et du hasard, sauront séduire un public qui saura deviner la complexité de l'existence derrière ces courtes tranches de vie.

  • Tokamak

    Johnny Phoenix

    Île de La Réunion, 31 juillet 1968.
    Luce Fontaine, un paysan de la Plaine des Cafres est l'unique témoin d'une rencontre du troisième-type.
    Cette nouvelle, écrite en trois jours, retranscrit de but en blanc l'histoire de ce météore.

  • Nos vies ne sont qu'histoires. Une infinité de minuscules qui se croisent, s'entrechoquent et s'emmêlent pour fabriquer les grandes... Après tout, c'est ainsi que nous cultivons le sentiment d'exister, par tout ce que nous nous racontons à nous-mêmes et sur les autres.
    Ce petit bouquin en raconte quelques-unes, autant d'occasions de ressentir, de rêver, d'explorer, voyager. Chacune est une possibilité d'être, brève et parfois saisissante, racontée comme si elle appartenait à d'autres mais que nous pouvons faire nôtre si le coeur nous en dit.
    Oui, chaque histoire est comme un départ de voyage vers soi, pour découvrir ce qui y vit et ne demande qu'à venir au grand jour.

  • Première partie.
    Arno est tueur à gages. Il a pour mission de supprimer Boulard, un riche industriel. Clara est une secrétaire aux envies de voyage. Les routes et les destins des trois personnages vont se croiser aux Philippines.
    Cette nouvelle a été écrite selon le procédé du lipogramme, qui consiste à produire un texte d'où sont délibérément exclues certaines lettres de l'alphabet, en l'occurrence la voyelle E.
    Deuxième partie.
    Arno est désormais un ex tueur à gages. Décidé à percer le mystère qui le hante, il entreprend un voyage initiatique chez les guérisseurs philippins, les moines bouddhistes et sur les routes de l'Asie Centrale. Son chemin sera émaillé de rencontres avec des personnages aussi étranges qu'attachants, qui l'aideront dans sa quête.

  • Recueil de Nouvelles mêlant émotions, souvenirs et chutes inattendues.
    Brèves, pouvant se lire indépendamment les unes des autres, elles permettent au lecteur, l'espace d'un instant, de s'évader.
    Elles sont entrecoupées, sans lien, par des récits laissés à la libre fantaisie de l'auteur.

  • C'est l'histoire émouvante de deux femmes venues de pays différents.
    L'une se nomme Marie, vit au Cameroun et va confier son terrible secret à une inconnue.
    L'autre, Stéphanie est une mère au foyer qui, à la recherche d'une amitié virtuelle, va se retrouver bien malgré elle, l'oreille complice d'un tragique et douloureux évènement.
    Chacune vivra cette histoire en passant par diverses émotions : de la douleur à l'injustice, en passant par l'angoisse, la peur et la honte.
    Un lien très fort va naître de tout cela, les unissant dans un combat universel...

  • L'année 2020 connaît l'épidémie du COVID-19 qui se répand dans de nombreux pays obligeant leurs habitants à rester chez eux. Elle impose également la fermeture des entreprises, des commerces, de tous les lieux culturels y compris les librairies.
    C'est dans ce contexte sanitaire inquiétant que se déroule dans la librairie de quartier Le Goût des Livres, des rencontres aussi inattendues qu'improbables.

  • La pendule

    Sarita Mendez

    Une mystérieuse disparition... Une pendule arrêtée...
    Qui pourra résoudre l'énigme et comment ?

  • Micronouvelles

    Gérard Muller

    À savourer avec modération. Le conseil de l'auteur : lire une des micronouvelles chaque soir avant de s'endormir. Elle accompagnera votre endormissement, avant d'habiter vos rêves, jusqu'au petit matin.
    Ce recueil de nouvelles rassemble des textes de moins de 6 000 caractères qui sont autant d'instantanés de vie. À titre de comparaison, ces micronouvelles sont à la prose ce que sont les haïkus à la poésie. Le court moment d'une existence, un flash de vie, un éclat du destin.
    Les sujets traités sont variés, mais ils mettent tous en scène des personnages confrontés à un fragment de leur existence, pour le meilleur et pour le pire.

  • L'Académie des Livres de Toulouse remercie tous les soignants et intervenants public et privé qui ont donné, avec courage, beaucoup de leur temps pour juguler l'épidémie du coronavirus et, ainsi, éviter le pire.
    Ce recueil de nouvelles sur le confinement leur est dédié.
    Lors de cette période grave et tragique que nous avons traversée, des émotions, de l'imagination et du talent se sont également exprimés.
    Nos Académiciens : Jean-François Gourdou, Alain Bouissou, Patricia Puechblanc, Jean-Claude Martinet, Christian Saint-Paul, Francis Pornon, Jean-Paul Escudier, Jean-Luc Dousset, Gérard Muller, Bernard Mahoux, Roger Vétillard, Jan Renette, Mireille Oblin-Brière, Brigitte Gourdou, Claudine Thibout-Pivert, Jean-Charles Viers, Monique Ruffié, Geneviève Falgas, Patrick de Meerleer, Christine Puel, Christian Corbobesse, Jean-Pierre Temple, Dominique Delpiroux, Robert Mosnier, André Bordes, Michel Azens, Claude Cohen, Hélène Marche, Marie-Claude Sudre, Philippe Leroyer, sont alors fiers de vous faire partager leurs chroniques : « LES MUSES COURONNÉES ».

  • 2019. Dans un hôpital psychiatrique, le jeune Isaac raconte son voyage extraordinaire dans le village des sans noms, un univers étrange qui le fascine par sa générosité et par la pensée de ses habitants. Les villageois de Tam lui confient une tâche, celle d'écrire leurs vies oubliées dans un récit pas comme les autres. Une histoire avec un message. Qui doit être délivré à travers un manuscrit dont il sera l'auteur.
    Durant des jours, Isaac tente de raconter son séjour au village, à travers ses rencontres et ses souvenirs. Et pour achever son but, il doit d'abord sortir de la grande porte de l'hôpital psychiatrique. L'homme qui voulait rester à Tam est le prophète d'une génération et d'une terre en deuil, Isaac arpentera deux mondes d'un seul pays afin de reconstruire un passé très proche.

  • Ce recueil propose au lecteur de retrouver quelques moments forts de livres fondamentaux, contes, fables et paraboles, d'où surgissent des messages de sagesse au sein des rejets et mépris des sociétés.
    Cette nouvelle rédaction emprunte certains traits de personnages et éléments narratifs aux textes précédents, néanmoins dans un scénario court qui ajoute un dénouement merveilleux, porteur d'une promesse de vie ou d'une parole d'évangile, au sens de la bonne nouvelle.
    Les personnages du jongleur, du fou ou du prophète, dès l'aube de l'humanité, sont les représentants des conteurs et fabulistes. On les relègue souvent à l'écart de la société, mais c'est bien eux qui disent les paroles à entendre pour entrevoir un brin de vérité cachée.

  • à l'unisson

    Omar Kazi Tani

    Martine, la lune terrestre, épuisée par de stériles et longues nuits, se mit en quête de son soleil. Sébastien jeune maître d'hôtel, pointa à l'Est, afficha ses talents et offrit menus variés, tiédeur d'atmosphère et ivresse ardente. Les jeunes gens, grisés de bonheur, édifièrent une cathédrale de plaisirs et voyagèrent dans l'extase. Jean-François, l'époux de Martine et dormeur invétéré, n'en saura rien et l'astre ne cessera d'accomplir son oeuvre ; il continuera de provoquer d'interminables marées. Il est des âges où pour finir de s'épanouir, les pulsions prennent le pas sur la raison. Martine et Sébastien auront connu les flux et reflux de leur océan juvénile et tiré profit de leur frénésie. La lune voyage dans le ciel, sur la terre et dans les profondeurs de la mer. Elle apparaît toujours après avoir bravé les nuages.

empty