L'harmattan

  • "L'auteur commence en douceur par un souvenir d'enfance. Puis c'est un mort qui a peur que sa vie ne le rattrape ; une fillette qu'on sacrifie pour sauver la ferme familiale ; une jeune mère et une terrible malédiction ; la puissante comtesse de Canossa qui, n'ayant jamais eu le choix de sa vie, décide de s'approprier au moins sa mort... Pour finir, l'auteur revient à la douceur d'un fantasme d'adolescent qui se réalise alors qu'il ne s'y attendait plus."

  • "Histoire fraîche, à l'écriture résolument moderne, cette nouvelle se situe dans l'air du temps. La narratrice fait la connaissance d'un homme sur un site de rencontres. Lui reviennent alors en mémoire les souvenirs de son premier amour, aujourd'hui disparu. Cette nouvelle relation sera-t-elle à la hauteur ? Entre évocation du passé et intrigues actuelles, l'auteure nous entraîne dans son univers avec sensibilité et humour. Coup de coeur assuré !"

  • "Ici, on voudrait s'aimer et on ne sait pas bien comment ; on parle sans toujours trouver les mots ; on s'accroche au quotidien comme on peut. Au fil des quinze histoires qui composent ce recueil, on croise des individus qui donnent parfois l'impression de marcher à côté de leur propre existence. Le propos est grave, souvent drôle, toujours tendre."

  • "Le livre aurait pu s'appeler Là où se posent nos silences, car les photographies sont imprévisibles. Nous croyons les prendre, quelle prétention ! Elles nous échappent, s'effacent, - resurgissent. C'est alors qu'elles nous confrontent aux infimes fractions de temps qu'inéluctablement elles ont fixées. Les unes nous consolent, les autres nous désolent. Nous les côtoyons, les oublions, les retrouvons, car les photographies ne meurent jamais. Chacune des sept nouvelles de ce recueil raconte l'histoire d'une rencontre entre une vie et une photographie. Une rencontre où tout se joue dans un équilibre précaire jusqu'au basculement. - Un reflet, une épreuve, une empreinte. Qu'ont-ils vu ? Une image en recèle toujours une autre, plus secrète où ombre et lumière s'unissent, s'affrontent ou parfois s'inversent."

  • "Dans ce volume, des collégiens de cinquième, quatrième et troisième portent un regard distancié sur le confinement. Incarnés dans ces oiseaux très majestueux de La Réunion, ces pailles-en-queue au vol incroyable, ils découvrent un matin leur île déserte et s'interrogent : qu'a-t-il bien pu se passer ? Un grand vent d'imaginaire à la rencontre des amis ou ennemis humains. D'autres se projettent en 2060, dans la peau d'un gramoun, un ancien, qui raconte à ses petits-enfants une histoire du temps du confinement."

  • "Ce recueil rassemble sept histoires d artistes dont les vies s inscrivent dans le désordre international et l'étau de la lutte hégémonique au Proche et Moyen-Orient. Là où l'information prend le pas sur la vie, il existe une frontière ténue que seule la fiction peut oser franchir. Raconter comment et pourquoi certaines femmes et certains hommes se révoltent, rêvent et agissent face à l'adversité du monde : c'est montrer que même dans l'ombre peuvent naître des jardins. Inspirés de voyages, de lectures et de maintes revues de presse, les parcours présentés ici interrogent le lecteur sur les vies qui se cachent derrière les brèves qu ils consomment à la chaîne. - - - "

  • "Il en est des histoires comme des repas : une pointe d'humour et un zeste de malice évitent les lourdeurs d'estomac et les indispositions pénibles. Sans pesant message sentencieux ni destins tragiques, ces nouvelles s'amusent souvent, toutes en retenue, de nos petits travers. La morale de la plupart d'entre elles mousse légèrement comme l'écume au firmament de l'univers maritime, mais rien ne vous empêche de plonger plus profond. Ces douze nouvelles se laissent lire d'un trait, ménageant une chute surprenante qui vous laissera le coeur léger... comme l'écume sur la mer."

  • "Malédiction et désamour. Naissance sous de funestes auspices. Une sorcière bossue s'est penchée sur votre berceau. Alors ça patine en chemin, le pied bute sur chaque obstacle et les mains ne vous protègent pas de la chute, au contraire : elles n'en font qu'à leur guise. - Onze nouvelles tragi-comiques mais le plus souvent tendres. À consommer sans modération."

  • "La Guyane a été confinée à partir du 17 mars 2020, puis a gardé un couvre-feu strict chaque jour à 17 heures jusqu'aux « grandes vacances » : aucune école, aucun collège, aucun lycée n'a ouvert ses portes aux élèves de mars à juillet. Aucune structure sportive ou culturelle n'a pu non plus les accueillir. Comment renaître après six mois de limites de nos libertés ? Dans ce deuxième tome, de nombreux élèves de 11 à 19 ans ont exploré la capacité du langage à dire le monde complexe, à s'échapper du réel ou au contraire à mieux le comprendre et à dépasser le simple constat du manque et de l'absence : ils nous livrent des contes, des récits d'aventures, des déclarations d'amour, des analyses de ce que ce temps a changé en eux. - "

  • Quasiment tous les genres littéraires sont réunis dans cette seule et même anthologie : les nouvelles, les contes, les romans, le théâtre, la poésie, le slam. Un panorama de la littérature congolaise.

  • "Et si la plus grande partie de l'humanité avait perdu son âme ? Et si nous descendions non pas du singe, mais du quetzalcoatlus, le plus grand dinosaure volant ? Et si c'était la fin de la mondialisation ? - Et si les Grecs avaient raison, et toutes les religions polythéistes, qui peuplaient la nature d'êtres inconsistants et merveilleux ? Ces quatre nouvelles transposent l'extraordinaire dans l'ordinaire de notre quotidien."

  • "Pour relater de manière fragmentaire dix histoires de vie dans une des régions situées au sud de l'Italie, la Calabre des années 1900-1970, c'est le chemin de la fiction que l'auteur a choisi. Les nouvelles sont organisées dans une forme qui déborde d'un cadre strictement historique. Les hommes et les femmes aux patronymes imaginaires de ces récits ont bien existé. Les localités sont celles retrouvées dans les archives et les correspondances inédites."

  • "Douze nouvelles échelonnées sur un an au coeur de l'océan Indien. Douze récits taillés dans le vif, pour prendre le lecteur à contre-pied, avec pour point d'ancrage un changement de direction brutal dans l'existence des personnages : incident de parcours, étrange rencontre, objet trouvé, drame de la vie... À travers ces destins croisés, qui basculent au rythme des saisons inversées, ce recueil dresse aussi une image vivante de La Réunion actuelle : richesse culturelle, diversité des paysages, pratiques sportives insulaires à l'image du Grand Raid ou de la plongée, et même « crise requin ». Un grand bol d'air éloigné du continent où le lien avec les terres voisines est omniprésent."

  • "L'autore inizia dolcemente con un ricordo d'infanzia. Poi c'è un morto che teme che la vita lo riacciuffi; una ragazzina sacrificata per il bene della fattoria di famiglia; una giovane madre e una terribile maledizione; la potente contessa di Canossa che, non avendo mai potuto scegliere la propria vita, decide di appropriarsi almeno della propria morte... Per finire, l'autore ritorna alla dolcezza di una chimera adolescenziale che si realizza quando ormai non se l'aspetta più."

  • "Qu'il s'agisse d'un frigo qui a survécu avec son secret dans un appartement déserté, d'un divan de psychanalyste d'où surgit la voix d'une pati ente d'un autre temps, ou d'une médium aux bras tentaculaires, l'auteure, à travers ces nouvelles, nous entraîne dans un monde onirique. Le familier y devient étrange au détour d'une situation ou d'une rencontre. Hallucinations, prophéties, rêves... À l'occasion d'un événement, il arrive que la réalité prenne la tangente. Cinq histoires courtes qui nous évoquent ces « passages » entre modification de la perception et univers fantasmagoriques."

  • "Dans ce volume, des lycéens s emparent d un extrait revisité de la célèbre chanson ""Et moi, et moi, et moi"" pour peindre toutes les couleurs de leur moi, de leurs émois mais aussi de leur île, de leur monde."

  • "De courtes nouvelles, de courts récits. Des impressions dans le sens photographique ou typographique. Moments qui marquent leur empreinte et modifient parfois le futur. Mais seulement des impressions. Peu de certitudes. Toute la place laissée à l'ambiguïté, à la multiplicité des lectures."

  • "L'après-midi est un moment de la journée propice à la rêverie, à une longue somnolence pendant laquelle on se raconte des histoires. Des histoires banales d'amour enfui, des histoires cruelles de folie meurtrière, des histoires drôles d'un quotidien pas si drôle... Avec Louise, Alexandre, Odette, Karim et les autres, on passe un bon après-midi !"

  • ""Le jour venait de se lever... Adossée contre le mur, j observais Paris s éveiller. J adore cet instant où la nuit croise brièvement le jour, lorsque les rayons du soleil percent avec douceur l opacité du ciel. Un genre de chassé-croisé où les vagabonds de la nuit et les promeneurs du jour se partagent un même espce"". - L art de la fugue"" de Mathilde Faure, Nouvelle George Sand 2020"

  • "«Tout ce qui concerne l'être humain m'intrigue et me passionne. On ne dira jamais assez la richesse du tissage de ce qui fait le caractère d'un individu, la complexité d'une personnalité. Ce qu'il faut de fibres amalgamées, superposées, tressées, de l'enfance à l'âge adulte, pour en faire cette matière, brute ou plus ou moins raffinée, qui constitue une personne. Dans ces quatre nouvelles j'ai fait vivre des personnages fictifs et j'ai dressé pour chacun un portrait qui nous amène à partager ce que peuvent être les ressorts intimes de l'égoïsme, l'orgueil, l'addiction, le mensonge, la manipulation, la jalousie, la violence. Mais par un jeu d'autofiction, en taillant dans un patchwork de souvenirs, je les ai fait évoluer dans des lieux dont certains furent liés à ma vie. »"

  • "Le tic-tac d'une pendule en bois. Une boulangerie aux pâtisseries alléchantes. Le clapotement régulier des gouttes de pluie. Une photo jaunie par les années. Un verre de thé sucré à la menthe. Les rues animées de l'île de la Cité. Les cliquetis d'une machine à coudre. Le bric-à-brac d'un atelier d'artiste. Quand l'ordinaire du quotidien se mêle au merveilleux de l'imaginaire..."

empty