Points

  • Les Vitamines du bonheur

    Raymond Carver

    Divorcé, Myers refuse de descendre du train l'emmenant vers son fils qu'il n'a pas vu depuis huit ans. Sans enfant, Jack et Fran dînent chez des collègues dont le bébé est hideux. Au chômage, Patti tente en vain de vendre des vitamines à domicile. Loin du rêve américain, les couples se déchirent, la crise sévit, l'alcool détruit. La vie est une tragi-comédie parsemée de minuscules moments de bonheur.

  • Dé mem brer

    Joyce Carol Oates

    Explorant avec brio la frontière ténue entre fantasmagorie et réalité, les sept nouvelles rassemblées ici nous font pénétrer dans le quotidien de femmes vulnérables, en prise avec la violence qui les entoure. Qu'elle prenne la forme d'un père abusif ou d'une compagnie aérienne outrageusement zélée, c'est bien la folie qui règne dans l'univers de la grande Joyce Carol Oates.

  • De quoi parlent les histoires d'Alice Munro ?

    De baisers donnés.

    De meubles encombrants dont on ne parvient pas à se séparer.

    De trahisons nécessaires.

    De mots d'adieu.

    De femmes déchirées entre la passion et la vie domestique, le désir d'être libre et la bonne éducation.

    Neuf histoires d'amour, en somme.

  • Un jeune garçon se prend d'affection pour la poupée désormais orpheline de sa cousine, victime d'une leucémie, et entame une étrange collection ; un homme d'affaires est prêt à tout pour acquérir une boutique de livres anciens ; une femme comprend avec effroi les terribles desseins de son mari à son encontre... Dans les six nouvelles qui composent ce recueil, Joyce Carol Oates exhume notre fascination pour l'horreur à travers la psyché de qui pourrait être un simple voisin, camarade de classe ou libraire de quartier.

  • « Des bruits couraient au sujet de ce bâtiment, où certaines personnes se seraient égarées et n'en seraient jamais ressorties...» Un homme se rend aux objets trouvés pour y récupérer son portefeuille, mais n'ignore pas ce qui se raconte à leur sujet. Un vieil écrivain aperçoit entre les mains d'un passager de l'autobus le livre qu'il aurait dû et n'a cependant jamais écrit. Un politicien, après avoir discouru, écoute la cassette de son intervention et découvre avoir été enregistré toute sa vie. Dans les vingt nouvelles qui composent ce recueil, le fantastique se faufile imperceptiblement à travers les interstices de la banalité.

  • Trahison

    Joyce Carol Oates

    Chez Joyce Carol Oates, la peur et la douleur rôdent au pourtour des vies ordinaires, menacées par l'abandon et la trahison. Avec ce recueil écrit au scalpel de treize nouvelles dérangeantes et hypnotiques, l'auteure est au sommet de son art, plus imaginative que jamais.

  • Fugitives

    Alice Munro

    Elles fuguent. S'échappent. S'en vont voir ailleurs. Elles : des femmes comme les autres. Par usure ou par hasard, un beau matin, elles quittent le domicile familial ou conjugal, sans se retourner. En huit nouvelles, Alice Munro met en scène ces vies bouleversées. Avec légèreté, avec férocité, elle traque les marques laissées par le temps et les occasions perdues.

  • Floride

    Lauren Groff

    Une panthère rôde, un ouragan se déclare, deux petites filles sont abandonnées sur une île... derrière le paysage de carte postale, la faune et la flore parfois hostiles de la Floride influent sur le destin des personnages de ce recueil. Mais Lauren Groff semble vouloir nous dire autre chose : les menaces les plus dangereuses, et les perturbations les plus puissantes viennent moins de l'extérieur que des recoins les plus isolés de notre intimité.

  • Malgré ses serments de fidélité, Ludo collectionne les baisers volés. Meredith et Max évoquent les souvenirs de leur relation amoureuse ratée, du coup de foudre à leur séparation. Yves trouve enfin l'occasion parfaite pour se venger d'un féroce critique littéraire. Bethany rêve de devenir artiste, actrice, chef ou chanteuse. Autant de personnages perdus, errant d'une impulsion à l'autre...

  • Trois jours

    Petros Markaris

    Dans ce recueil de huit nouvelles, Petros Markaris nous promène dans le temps et dans l'espace, de la Grèce contemporaine à celle des colonels, de l'Allemagne d'aujourd'hui à celle de 1944, d'Athènes à Istanbul durant les pogroms visant la communauté grecque. En fustigeant l'état de la société à travers des enquêtes criminelles, il démontre une fois de plus ses talents de conteur et d'observateur attentif de son époque.

  • Séfarade

    Antonio Munoz Molina

    Kafka rejoint sa maîtresse, un inconnu fuit l'Allemagne nazie, Primo Lévi est envoyé à Auschwitz : tous sont pris dans la tourmente de la guerre, ils sont citoyens de la patrie Séfarade. Dans les trains qui les mènent loin des combats, leur fureur s'apaise. Antonio Munoz Molina fait céder le loquet du wagon qui renferme la vérité secrète de ces exilés : chacun peut devenir le juif d'un autre...

  • Les lèvres d'un enfant qui apprend tout juste à lire dans le plus grand des sérieux, une pause imposée sous une pluie battante grâce à ce petit toit en avancée devant la pharmacie, une épingle pincée entre les lèvres le temps de nouer la chevelure et de dévoiler une jolie nuque, un sourire attrapé en plein vol au détour d'une conversation ou d'une lecture, une chaude soirée d'été accompagnée d'une salade de fruit : il suffit simplement de prendre le temps pour regarder, profiter et goûter à ces plaisirs simples et tendrement quotidiens.

  • Incident au fond de la galaxie Nouv.

  • L'oubli

    David Foster Wallace

    « Je gaspillais beaucoup de temps et d'énergie à créer une certaine image de moi-même et à recueillir une approbation ou une acceptation qui ne me faisaient rien, parce qu'elles n'avaient rien à voir avec celui que j'étais vraiment. J'étais un imposteur et ça me dégoûtait, mais je crois que je n'arrivais pas à m'en empêcher ».

    Ces mots sont ceux de Neal, son long monologue d'homme en proie au doute, à l'imposture et à l'errance constitue l'une des nouvelles de L'Oubli. Comme Neal, les autres personnages de ce recueil souffrent de l'impossibilité de faire coexister leur propre espace mental avec le reste du monde. Et trouvent leur refuge dans l'effacement et l'oubli : dans l'art le plus absurde, la folie, la chirurgie esthétique, une lettre désespérée, ou même le suicide.

    L'univers de David Foster Wallace se retrouve condensé dans ces huit nouvelles qui sont autant de petits romans où se conjuguent humour noir et empathie.

  • Une chanteuse de boléro exilée à Miami suite à la révolution culturelle, un soldat déchiré entre son amour angolais et son épouse cubaine, une mère qui s'habille en noir avant qu'on lui annonce la mort de sa fille... Amours gâchés, nuits affriolantes et souvenirs entêtants. En treize nouvelles, nous sommes à Cuba, l'île qui habite les héros de Leonardo Padura.

  • Sur une île tropicale, Mitchell contracte une dysenterie amibienne et découvre le sens de l'existence. Sous les yeux de son ancien amant, Tomasina cherche désespérément un donneur de sperme. Ces dix nouvelles mettent en scène des personnages terriblement humains. On côtoie leurs petites lâchetés, leurs soucis de coeur ou d'argent, leurs maladresses. L'humour les rachète. Ils nous ressemblent.

  • L'aurore

    Selahattin Demirtas

    Des rêves piétinés de Seher aux yeux noirs de Berfin, de Nazo qui fait des ménages à Mina, la petite sirène engloutie, toutes ces femmes, qu'elles soient mères, adolescentes ou filles, affirment leur liberté à tout prix. Selahattin Demirtas livre ici un récit à la fois tragique et plein d'espoir sur la Turquie contemporaine.

  • « Romans ramassés à l'extrême, tentant de dire l'essentiel et rien que lui, les nouvelles obligent à aller droit au but, à élaguer, et au final à tout miser sur l'intensité de la « chute » : faute de quoi la cible est manquée.

    Les six nouvelles de ce livre sont réunies par une unité absolue : leurs héros tendent tous vers le même but : sortir de l'étroitesse des possibles contenue dans ce qu'il est convenu d'appeler la condition humaine... ».

    P. F.

  • Hatzfeld a couvert les événements du Rwanda en journaliste.
    Mais ce qu'il nous propose dans ce livre n'est pas une enquête sur le Rwanda. C'est beaucoup plus fort. Il s'agit des témoignages, retranscrits tels quels, d'hommes et d'enfants Tutsis, rescapés d'un génocide qui a fait 500 000 morts. Ces survivants parlent. Ils racontent ce qu'ils ont vu et ce qu'ils ont vécu. Leurs paroles sont bouleversantes parce qu'elles sont authentiques. L'auteur a fait des textes de liaison pour situer chaque témoin dans son environnement d'aujourd'hui. Depardon a photographié ces témoins avec respect et simplicité.
    Au cours de nombreux séjours dans une petite ville du Rwanda, Jean Hatzfeld a tissé des liens d'amitié et de confiance avec des rescapés Tutsi du génocide. Avec leurs mots ils lui ont raconté ce qu'ils ont vécus. Ces témoignages d'enfants, de femmes et d'hommes, souvent seuls survivants de leur famille, sont bouleversants.
    Dans leur singularité, ils atteignent, à force d'authenticité, une portée universelle. On ne les oublie plus.
    « On mourait coupé à la machette comme des chèvres au marché. On ressemblait à des animaux et eux ils avaient pris l'habitude de nous voir comme des animaux. En vérité, ce sont eux qui étaient devenus des animaux, pire que des animaux de la brousse parce qu'ils ne savaient plus pourquoi ils tiraient. »

  • Nostalgique d'une Sicile baignée de lumière, le narrateur raconte le royaume perdu de son enfance, les vastes demeures aristocratiques aux mille recoins cachés. La même mélancolie heureuse traverse le récit de ce professeur célèbre, jamais remis de son histoire d'amour avec une sirène... À travers des nouvelles où la beauté et la mort s'entrecroisent, l'auteur prépare Le Guépard, son chef-d'oeuvre.

  • Dans le Journal d'un tueur sentimental, un homme épris d'une belle Française néglige le contrat pour lequel il a été payé et part dans une course effrenée, de la Turquie au Mexique, à la poursuite d'une «cible amoureuse» insaisissable.

    Hot Line met en scène un inspecteur rural, muté à Santiago, qui enquête sur les téléphones roses, non sans causer quelques aigreurs aux hommes politiques qu'il ose défier... Quant aux yacarés, ces petits crocodiles d'Amazonie dont la peau est si recherchée par les maroquiniers milanais - commerce qui met d'ailleurs en péril la vie des Indiens Anarés -, ils sont au centre de l'intrigue qui mène un inspecteur de police jusqu'en Italie.

    Trois histoires, sur des thèmes chers à Luis Sepúlveda, pour un plaisir de lecture jamais démenti.

  • Leah s'effondre : qui lui a arraché Marissa, sa princesse blonde comme les blés ? Depuis que Bébé est née, Jessica n'existe plus, alors le chat lui souffle des idées terrifiantes. Piégé dans le cimetière de Bersabée, Brad est à la merci d'un fantôme du passé. Oserez-vous rejoindre ces personnages dans leurs cauchemars éveillés ?

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Christine Auché et Catherine Richard.

  • En ce début de XXIe siècle, la seule interrogation qui vaille pour les consciences éveillées ne serait-elle pas : que va devenir l'homme confronté aux prodigieuses mutations bouleversant le monde ? Dans le sillage d'Orwell et de Huxley, Patrice Franceschi dessine pour nous, en quatorze fables pleines d'imagination et de tendresses, le portrait-robot d'une humanité qui a perdu la raison mais où l'espoir demeure à défaut d'illusion.

  • Mariana apprend un terrible secret de la première épouse d'un célèbre intellectuel dont elle est elle-même la quatrième femme. Lizbeth, seize ans et aucune expérience amoureuse, rencontre Desmond : est-ce le début d'une idylle ou d'une descente aux enfers ? Cecilia, abusée dans son enfance, doit affronter ses démons pour garder l'homme de sa vie. Des récits perturbants où l'amour se révèle dévastateur et meurtrier...

empty