Saint Honore Editions

  • Animal Malveillant c'est ce que sous-entend le titre global de ces onze nouvelles humoristiques Malveillant... ? C'est vite dit.
    Certes, le Scorpion veut détruire l'humanité et le pseudo Khortals la réduire en esclavage.
    Certes, la délivrance du Cochon et celle du Gorille se font dans le sang ou la violence.
    Mais les hommes ou la technique sont toujours les premiers responsables.

  • Clémencine (5 ans), petite dernière d'une famille de 6 membres : 2 grandes soeurs (Jéromine, 19 ans et Fidéline, 16 ans) et un grand frère (Francelin, 15 ans). Sa vie est ponctuée de réflexions amusantes. Elle est écoutée de façon naturelle, mais se cache toujours une plume, prête à noter ses mots qui sont plein d'espièglerie, de naïveté ou d'effronterie, mais toujours plein de vie. Les filles font du twirling-baton ; Clémencine baigne dedans depuis sa naissance.
    Francelin quant à lui, est passionné de foot

  • Mina, une jeune étudiante d'origine bretonne, rêve de monstres depuis son enfance. Avec le temps, ses cauchemars deviennent de plus en plus réels et chaque tombée de la nuit devient alors un véritable combat pour sa survie. Pourquoi maintenant ? Pourquoi elle ? Comment arrêter le processus ? Afin de trouver la réponse à ces questions, elle décide d'entamer un périple où se mêlent amour, traditions bretonnes et magie celte, et apprendra que son passé familial est intimement lié au phénomène.

  • « Une tombe dans les airs », littéralement un récit « tombeau », comme on dit en musique ou en poésie, celui de la « remontée » douloureuse sur les traces effacées d'un camarade de l'enfance alsacienne, déporté dans la fleur de l'âge au camp d'extermination de Struthof et assassiné.

  • Les personnages principaux de ces nouvelles n'ont qu'un point commun : la loi du destin.
    Dans la mythologie grecque, le travail perpétuel et inexorable des « Moires », filles de Zeus et de Thémis, est précis : Clotho file et tisse la vie humaine, Lachèsis la mesure et l'équilibre, Atropos en coupe le fil. Imperturbables et aveugles, elles déterminent seules les heures de début et de fin de l'existence de chaque être humain.
    La main gauche du destin est une illustration de leur inflexible loi.

  • Balle de match pour Jacques ! Oui, mais n'en pas finir de vieillir, sans mourir pour autant, est l'éternité du pauvre. Succédané de l'immortalité divine. Dans l'habitacle ridiculement petit d'une demi-seconde, Romain entasse et rassemble toute la rancoeur et toute l'énergie d'une longue vie, mélangeant d'une manière inextricable jeunesse et vieillesse. Dans un réflexe impensable, il renvoie une balle smashée par l'adversaire sur la ligne de fond de court. Ne gagner ni perdre, comme le font les dieux, c'est malgré la vieillesse et la souffrance, ne manquer de rien. Le temps, alors, circule en circuit fermé, mais ne s'écoule pas. Romain, dans ce set ultime, revient à égalité. Ce set est le dernier, mais il n'aura pas de fin. Chacun s'appuie sur l'épuisement de l'autre pour durer encore. Durer encore ! La fatigue réciproque est recyclée en ersatz d'éternité. Qu'importe si la balle, désormais, se promène à moins de 50 km/h : ce qui est en jeu n'est pas la victoire, mais de pouvoir jouer encore demain.

  • Deux histoires... Chacune relate « un bout de vie » des deux héroïnes. Claire, affectée comme professeur d'école à Jolie Coeur, entame une nouvelle vie dans son village d'adoption : ses liaisons amicales avec des villageois, son coup de foudre pour Arthur, la naissance de leur fille « Eloïse », le tout rythmé par les événements du village.
    Julie, pensionnaire au lycée professionnel de coiffure partage sa chambre avec Mélanie et Chloé : naissance d'une grande amitié. Elles vivent ensemble les joies et les peines de la vie. De classe sociale différente, Julie prend une toute autre direction que celle de ses deux amies.

  • Ces cinq nouvelles se déroulent dans les régions imaginaires à l'exception de l'une d'elle, qui dit l'histoire d'un enfant de la forêt. Elles mettent pourtant en scène l'existence, et même si le rêve en rend la part la presque plus prépondérante, la logique est en fait celle qui tient les fils de son âme profonde.

    Ce sont donc des petits tableaux de moeurs qui n'épargnent pas certes, le fond de la nature humaine, mais qui demeurent optimistes en regard du loisir que celle-ci aura malgré tout de s'épanouir en elle-même.

  • A Matthieu

    Laura Ledoux

    Marie rencontre Matthieu à l'âge de 17 ans. C'est l'amour de sa vie, elle en est persuadée. Cette rencontre va donner un sens à sa vie, qui a toujours manqué un peu de tout jusque-là. Elle va se découvrir au travers de cette relation et aimer Matthieu comme on ne sait aimer qu'une fois. Ils vont connaître l'amour dans ce qu'il a de plus beau, de plus furieux, de plus terrible et à leur séparation, la vie de Marie va devenir un cauchemar. Elle trouve son seul exutoire dans l'écriture et va alors se mettre à lui adresser des lettres par dizaine, par le biais d'un vieux cahier, dont Matthieu ne prendra jamais connaissance. Marie va passer des années à ne se consacrer qu'à ça, jusqu'au jour où la vie va décider qu'il n'y aura plus jamais rien à y écrire.

  • Flawless

    Lea Coeur

    Tout d'abord, le personnage principal est une fille qui est atteinte d'un problème de coeur, elle n'a plus que quelques jours à vivre. Elle cache sa maladie à sa famille. A travers ce roman j'ai essayé de partager ce que peuvent ressentir les personnes malades, les réactions de l'entourage. Le fait de continuer à vivre normalement alors qu'elle sait très bien qu'elle va mourir.

  • Cet ouvrage est un recueil d'histoires, de métaphores que je raconte à mes patients. La plupart ont été vécues, d'autres inventées, et quelques-unes glanées au fil de mes rencontres. Ce sont des histoires qui enseignent, dont on tire consciemment et/ou inconsciemment des façons de voir, des enseignements, des points de vue inexplorés qui nous font avancer, où nous avons tout loisir de revisiter nos croyances forgées par nos expériences de vie. Ces histoires remplissent deux fonctions alchimiques essentielles : La Lumière et le Miroir. La Lumière pour vous éclairer sur votre chemin de vie. Le Miroir pour que vous puissiez vous y voir.

  • Avec une grande humanité Marie-Madeleine Boursaly raconte un moment de la vie de ses personnages mêlant réalité et imaginaire : rencontre d'un psychiatre et d'une patiente, un homme marié en proie à ses fantasmes, histoire d'une adolescente délaissée, histoire d'une journaliste en deuil qui se reconstruit... Elle les dépeint, décrit avec empathie. Ces textes, la plupart présentés sous forme de nouvelles courtes, nous amènent dans un univers différent. Ils nous transportent au coeur de l'âme humaine et de la relation. Ils témoignent aussi d'un monde souvent oublié.

  • Maud et Rémi se sont rencontrés totalement par hasard. Lui est agriculteur, elle secrétaire de direction. Il n'est pas question pour Maud d'aider son conjoint, elle ne voulait même pas entendre parler d'agriculture. Et pourtant...
    Maud nous livre son histoire agricole, mais également familiale et personnelle. Elle nous livre ses combats quotidiens, ses joies, ses peines, sa vie tout simplement.
    Maud souhaite que le travail agricole soit reconnu et mieux valorisé. Les gens ont besoin d'un agriculteur chaque jour de leur vie, mais à vouloir tant nourrir la population, l'agriculteur ne compte pas ses heures, le travail doit être fait quelque soit le jour : Noël, jour de l'An, premier mai, etc. on peut s'épuiser. Pas de maladie, très peu de congés. Nous retrouvons donc Maud dans ce milieu rural qu'elle chérit tant.

  • Il est important pour moi de mettre en valeur l'importance qu'a la femme dans la vie de l'homme, un sage a dit « derrière chaque grand homme il y a une femme », l'histoire que je retrace peut sembler s'inspirer en partie de ces paroles.

  • étrangetés

    Michel Cahour

    Nous avons nos repères. Le temps, l'espace, les objets qui nous entourent, tout nous semble connu, habituel, familier. Et si tout se déréglait ? Si les personnages sortaient du livre qu'on est en train de lire, si la beauté disparaissait, si une femme naissait d'un poème, si la parole des machines remplaçait celle des hommes... si... si...
    Tout cela est imaginaire. Sait-on jamais ?

  • Le bonheur

    L'Aigle

    Je suis conscient que mon ouvrage ne sera pas le livre du siècle, je ne veux pas devenir célèbre de toute façon, pour moi le fait d'être célèbre n'apporte que des ennuis, je veux juste écrire pour le plaisir sans me prendre la tête.

    Cette histoire très courte retrace l'histoire d'un personnage aquatique qui va devoir passer au travers de différents obstacles et énigmes plus au moins complexes pour arriver à ses fins.

  • Quelques récits rendant les araignées sympathiques, d'autres récits où les personnes disparues se manifestent en pleurant...

  • Cadavres

    Tony Guya

    Cadavre : corps mort, tout être vivant est destiné à le devenir.
    Est-ce pour autant la fin de la vie?? Non, si c'était le cas nous ne laisserions pas une chose inerte après notre passage sur Terre. Cette chose incapable de s'exprimer a pourtant tant à raconter : un deuil, un héritage, un souvenir oublié, un revenant, une valeur chiffrable...
    En voici treize de leurs histoires, à ces cadavres si bavards?!

  • De la bouillonnante Marika, en passant par l'envieux Dimitri, la tabatière magique, l'ancêtre et sa descendance, la pochette sans origine connue, la clé disparue, la somptueuse soupe de Tante Geneviève, la légende de Saint-Nicolas, le grand Boulard, le cousin Antoine, jusqu'au visiteur, autant d'énigmatiques nouvelles de fiction, inédites et pour le moins, hors du commun, dans lesquelles l'auteur laisse libre cours à son imagination.
    Tous les Crétois ont vécu, et les racontent, d'extraordinaires aventures, mais ne sont pas des menteurs pour autant, bien qu'ils s'affublent eux-mêmes de ce léger travers.

  • Cette nouvelle s'inspire d'une découverte stupéfiante. Elle confirme l'existence d'un réseau secret intercontinental, communiquant à l'aide de timbres usuels.
    Les techniques utilisées sont inconnues. Elles fascinent autant qu'elles interpellent.
    Elles ont cependant perduré jusqu'aux prémices de l'informatique.

  • Les frontières sont relativement ténues entre la réalité et le rêve, entre le conscient et le subconscient, entre la vie qui nous avale le jour, et qui de nuit, soit nous sublime pour nous porter vers les cieux, soit nous précipite dans des zones d'ombres où tout peut survenir.

  • Recueil de 13 nouvelles On y croise, entre autres, une geisha dans le métro, la destinée d'un beau stylo, des grandes oreilles, du sang sur la plage, des barbudos 2.0, le désert du Nevada, la Guerre froide et l'amour encore chaud, un Kosovar à Paris, un film Super-8 et la fin de l'espèce humaine.

  • "Un recueil d'intéressantes historiettes en prose ou en vers, plus ou moins longues, qui ont chacune un message à nous faire parvenir, ou une morale au lecteur à en tirer.
    L'auteur avec sa continuelle bonne humeur, nous raconte avec humour et simplicité son expérience, les leçons qu'il a pu lui-même tirer de la vie ou des sermons et pensées d'autrui, en imaginant parfois des scénarios comiques ou tragicomiques autour de l'action principale avec souvent des intrigues et des énigmes qui nous tiennent en haleine tout au long de la lecture.
    Le suspense ne manque pas, le style fluide aidant, l'auteur a le don de traduire ses ressentiments et son imagination avec les mots adéquats. Il nous fait découvrir sa personnalité modeste et sincère, fidèle aux moeurs et aux valeurs morales, tel que nous l'avons connu dans tous ces ouvrages et principalement dans son premier roman Soeur Christèle, le Silence de l'Amour, qui est à mon modeste avis, un vrai chef-d'oeuvre !
    On est médusé et on a le plus grand plaisir à le lire dans tous les genres différents de ses ouvrages.
    Clément Grinon"

empty