Contre-histoire de la philosophie Tome 6 ; les radicalités existentielles

À propos

Ce sixième volume de la Contre-histoire de la philosophie propose de « se changer » et de résister à la massification de l'époque par la construction d'une subjectivité forte revendiquée comme telle. Henry David Thoreau montre que la nature peut et doit nous donner des leçons : contre la technique, la modernité, le journalisme, la société de consommation, la ville, la banque, l'industrie, le philosophe propose l'amour d'un lac, Walden, la marche, la solitude, la vie simple, la frugalité existentielle, l'écologie technophobe, la rébellion libertaire, la construction de sa maison, l'autosubsistance sous toutes ses formes. Il donne ses modèles : le bûcheron, l'Indien, le sauvage. Arthur Schopenhauer formule la philosophie pessimiste la plus achevée, mais vit selon les principes d'un épicurisme théorisé dans L'Art du bonheur, un ouvrage qui permet de découvrir un penseur théoriquement noir, certes, mais pratiquement amoureux de la vie qu'il traverse en... hédoniste ! Enfin, dans L'Unique et sa propriété, Max Stirner pose les bases d'un homme post-chrétien tout à l'affirmation de sa puissance qui donnera des idées à un certain Frédéric Nietzsche... Ces trois penseurs radicaux proposent de nouvelles possibilités d'existence. Thoreau écrivait : « Il existe de nos jours des professeurs de philosophie, mais de philosophes, point. » Cette contre-histoire n'est pas un plaidoyer destiné à augmenter le nombre de professeurs, mais à mener - enfin - une vie philosophique.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Michel Onfray

  • Éditeur

    Grasset Et Fasquelle

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    11/02/2009

  • EAN

    9782246689416

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    386 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    505 g

  • Support principal

    Grand format

Michel Onfray

Michel Onfray est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.
Il a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ?
Edité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty