À propos

Avec les sophistes, le Logos se trouve coupé de toute relation avec l'Etre transcendant, il devient simplement le discours manié efficacement par l'individu habile et fort pour rendre convaincantes les opinions qu'il a intérêt à inculquer à ceux qu'il veut manipuler à sa guise. De là naît la rhétorique qui fait du verbe un instrument au service de la passion de l'individu ; elle enseigne à manier le discours de façon efficace sans poser le problème de la sincérité ou de la valeur de ce qui est dit.Jean Brun.

Probablement rédigée entre 329 et 323 av. J.-C., la Rhétorique fait partie des textes que l'enseignant Aristote destinait aux étudiants. Rompant avec les traditions de son temps, qui multipliaient les manuels de rhétorique où chacun était censé apprendre l'art de séduire les esprits, le philosophe entend montrer que la maîtrise des techniques du discours peut aussi devenir le moyen, non seulement de favoriser la justice ou de défendre la morale, mais encore d'aider au développement du savoir.
La Rhétorique est l'un des écrits essentiels de la philosophie occidentale.

Présentation de Michel Meyer.
Commentaires de Benoît Timmermans.
Révision de la traduction effectuée par Patricia Vanhemelryck.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Aristote

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    23/10/1991

  • Collection

    Classiques De La Philosophie

  • EAN

    9782253056867

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    193 g

  • Support principal

    Poche

empty